Les états de Normandie sous la domination anglaise

Portada
A. Hérissey, 1859 - 195 páginas
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 65 - ... disciples de St. Polycarpe , cimentées par le sang des martyrs , gouvernées par des évêques en qui la plus haute naissance rehaussait l'éclat de la sainteté, enrichies par la pieuse munificence des rois, des prélats et des comtes, souvent ruinées par les Barbares, désolées au moyen âge par le triple fléau de la guerre, de la peste et de la famine, attaquées au seizième siècle par l'hérésie protestante, et cependant toujours fermes dans la Foi, conservant dans l'excès du malheur...
Página 172 - ... par noz amez et féaulx les gens de noz comptes à Paris, ausquelx nous mandons que ainsi le facent, sans aucun contredit ou difficulté. Donné à...
Página 169 - Pour quoy nous, par l'advis et délibéracion de notre très chier et très amé oncle, Jehan Régent notre Royaume de France, duc de...
Página 191 - De ce faire vous donnons povoir, auctorité, commission et mandement espécial, mandons et commandons à tous noz justiciers, officiers et...
Página 164 - Henry, par la grâce de Dieu, Roy de France et d'Angleterre, à noz amez et feaulx conseillers les tresoriers generuulx gouverneurs de noz finances de France et de Normandie, salut et dilection.
Página 165 - De ce faire vous donnons povoir, auctorité et mandement espécial, mandons et commandons à tous nos justiciers, ofûciers et subgiez que à vous et à chascun de vous, en ce faisant, obéissent et entendent diligemment. Donné en notre dicte ville de Caen le xix...
Página 166 - France et d'Angleterre, .savoir taisons à tous présens et ad \enir nous avoir veu les lettrés de notre très-chier et très amé oncle Jehan, régent notre royaume de France, duc de...
Página 7 - Roy et à son conpeil d'ordonner. En conséquence de quoy il fut ordonné qu'on feroit une manière d'emprunt de marcs d'argent qu'on mettroit à la monnoye au prix que l'on diroit, et de ce qui valoit 8...
Página 129 - Vernon commettre l'official de Valognes pour déterminer, au moyen d'une enquête, l'importance des pertes que la guerre avait fait éprouver aux moines de Saint-Sauveur-leVicomte; aux États de Caen, adopter des mesures pour la répression du brigandage ; à ceux de Mantes, spécifier à quelles personnes devait s'appliquer le privilège de l'exemption des tailles (2). « Cela est vraiment peu de chose en près de trente années, comme le dit un autre historien. Combien les États de 1339...
Página 195 - ... serement sans autre preuve faire, et sy jura ledit mons. Regnault de Bethencourt aux sains euvangilles de Dieu que jamaiz contre la teneur de ces presentes ne yra, aler ne venir ne fera par luy ne par autre, en aucune maniere, maiz renoncha generalment à toutes choses par quoy aller ou venir y pourroit. En tesmoing de ce nous, à la relacion dudit tabellion, avons mis à ces lettres le seel des dictes obligacions. Ce fu fait l'an de grace mil cccc " vingt et ung, le mardi dix neufiesme jour...

Información bibliográfica