Bulletin universel des sciences et de l'industrie: Bulletin des sciences agricoles et économiques. 4. section, Volumen7

Portada
Bureau du Bulletin, 1827
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 202 - Périer, fermier du domaine d'Is, dans l'Aveyron, résolut, pour des raisons particulières , de ne pas livrer ses brebis au bélier. Il acheta des agneaux mâles de six mois et les mit dans le troupeau de ses brebis, ayant soin d'en éloigner tout mâle adulte. Ses bergers et ses domestiques, dont le salaire consistait en partie dans la faculté de tenir plusieurs brebis portières avec le troupeau de la ferme, ne jugèrent pas à propos de suivre l'exemple de leur maître, et ils placèrent leurs...
Página 351 - ... spécialement dans le but de l'approvisionnement de la marine; c'est un vœu qu'elle m'a spécialement chargé de vous exprimer. Nous sommes loin de nier, Messieurs, que le martelage dans les bois des particuliers ne soit une servitude, peu en harmonie avec notre droit public...
Página 311 - ... délaye dans un peu de moût. Lorsque la liqueur ne marque plus que 33° au thermomètre, on la retire du rafraîchissoir avec le levain et le sédiment; on la met dans la chaudière, dont on a ôté le cylindre percé et sous laquelle il n'ya plus de feu ; on la couvre, et on laisse fermenter la bière jusqu'à ce que la surface présente une couche de levain de couleur brune ; alors on la découvre, et on la verse dans un tonneau qui doit être rempli ; on jette dedans un peu de houblon sec...
Página 116 - L'épreuve de notre enduit, faite sur la coupole supérieure de Sainte-Geneviève, avait eu trop de succès pour que nous ne désirassions pas de voir préparer de la même manière les quatre pendentifs qui appartiennent à la grande coupole ou coupole intérieure de la même église, et que M. Gérard doit peindre incessamment. Aussi ce célèbre peintre at-il accepté avec le plus grand empressement la proposition que nous lui en avons faite. L'enduit, sous notre direction, a été appliqué par...
Página 113 - Manuel des Demoiselles, ou Arts et Métiers qui leur conviennent, et dont elles peuvent s'occuper avec agrément...
Página 118 - ... prisons ; pour empêcher les bassins et les citernes de fuir ; pour s'opposer aux infiltrations des voûtes et des terrasses ; pour contenir l'eau dans le plâtre , qui prend si aisément toutes les formes que l'art veut lui donner , pour enduire les statues de pierre tendre , les médailles en plâtre et beaucoup d'autres objets , tels que vases, bas-reliefs, colonnes, mitres de cheminée , corniches , entablement , etc.
Página 116 - Il était naturel que nous cherchassions à savoir si l'enduit de cire et d'huile pourrait s'appliquer sur le plâtre comme sur la pierre, le durcir, lui donner la faculté de résister à l'eau, et le conserver. De nombreuses expériences furent faites dans ce dessein, et la preuve nous est acquise que, sous ce point de vue, il sera d'une grande utilité ; on en jugera par les échantillons que nous mettons sous les yeux de l'Académie. L'un est un bas-relief, et l'autre un portrait, tous deux à...
Página 116 - ... bien unis' et bien secs, ils devaient être recouverts de blanc de plomb délayé dans l'huile, et c'est sur cette couche blanche que l'on devait peindre. Notre projet fut adopté ; M. Rondelet se chargea de l'exécuter, et mit bientôt M. Gros à même de faire un nouveau...
Página 117 - ... pieds au-dessous de celui des maisons voisines , du côté du levant et du midi. Les murs, à cette exposition , sont très-salpêtrés. On crut devoir les couvrir de plâtre , il ya quelques années, dans l'espérance de rejeter les sels au dehors ; mais les sels traversèrent la couche de plâtre qu'on leur avait opposée , et reparurent bientôt dans l'intérieur , entretenant une. telle humidité que le plâtre perdit de sa consistance , et que le local devint inhabitable, même en été.
Página 115 - ... faisaient quelquefois fondre la cire sur des murs qu'ils voulaient peindre, nous fûmes naturellement conduits à essayer un enduit de cire jaune et d'huile de lin lithargirée. Des essais tentés sur des pierres semblables à celles de la coupole , nous prouvèrent que nous réussirions au-delà de nos espérances en composant cet enduit d'une partie de cire et de trois parties d'huile cuite avec un dixième de son poids de litharge : l'imbibition avait lieu facilement à chaud; elle s'étendait...

Información bibliográfica