Bulletin historique trimestriel, Volumen4

Portada
Société des antiquaires de la Morinie, 1872
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 646 - Nulli ergo omnino hominum liceat hanc paginam nostre confirmacionis infringere vel ei ausu temerario contraire. Si quis autem hoc attemptare presumpserit, indignacionem omnipotentis Dei et beatorum Petri et Pauli apostolorum eius se noverit incursurum. Dat' Lateran' V idus Novembris pontificatus nostri anno sexto.
Página 267 - République, à allumer le feu de la guerre civile en armant les citoyens les uns contre les autres, en...
Página 411 - Monuments pour servir à l'histoire des provinces de Namur, de Hainaut et de Luxembourg, recueillis et publiés pour la première fois par le baron de Reiffenberg, tome IV, 1846, in-4°, pp.
Página 60 - Rien n'étant plus à l'ordre du jour, la séance est levée à trois heures et un quart.
Página 272 - Perrin, capitaine rapporteur, le condamne à la peine de mort. Déclare ses biens acquis et confisqués au profit de la République; ordonne que le présent jugement sera mis sur-le-champ à exécution , à la diligence du commandant de la force armée.
Página 303 - Société que la distribution des récompenses accordées aux Sociétés savantes des départements à la suite du concours de 1869, et la proclamation du prix de 3, 000 fr.
Página 253 - Bordeaux; sur les mémoires de la Société impériale des Sciences, de l'Agriculture et des Arts de Lille (1853, —supplément) ; sur ceux de la Société des Antiquaires de Picardie; sur ceux de l'Académie impériale des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon (2.* série, tome IV.
Página 299 - Saintes, en notre palais épiscopal, sous notre seing, le sceau de nos armes et le contre seing de notre secrétaire, le six de juillet mil sept cent quatre-vingt-sept.
Página 112 - M. le président ouvre la séance, et donne la parole à M. le Prof. W. Winid (Cracovie) pour prononcer son discours sur „Eighteen Years Poland and the Sea".
Página 407 - Mars de leur accorder quelque territoire à titre de solde, et promettent, à cette condition, d'employer leurs bras et leurs armes à son service. Mais quelles terres pouvait leur donner le peuple romain , chez qui les lois agraires allaient allumer la guerre civile ? Il refuse; les barbares s'apprêtent à conquérir, le fer à la main , ce qu'ils n'ont pu obtenir par la prière. Silanus, Manlius, Cœpion, successivement attaqués, ne peuvent soutenir leur choc impétueux.

Información bibliográfica