Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Ces ouvrages déposés sur le bureau sont :

Bulletin de la Société des Antiquaires de France, 3o trimestre

1866.

Bulletin du Comité Flamand de France, octobre, novembre, décembre 1866.

Revue Agricole de Valenciennes, octobre 1866.

Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, 4re livraison 4867. Quelques méreaux et plombs de marque relatifs à l'Artois, par M. Louis Deschamps de Pas.

Les travaux historiques de la ville de Paris, étude critique sur les deux premiers volumes de la collection, par M. Urbain Deschartes.

Notice sur une inscription du XIe siècle, par M. l'abbé Corblet. Annuaire du Pas-de-Calais pour 1866, par M. Aug. Parenty. Programme des Concours ouverts par la Société Impériale des sciences de Lille. - Prix annuels.

Résumé des observations météorologiques faites à St-Romanslez-Melles (Deux-Sèvres) depuis le 1er janvier 1837 jusqu'au 31 décembre 1863, par M. le Dr Chabot.

Journal des règnes de Louis XIV et Louis XV, par Pierre Narbonne, recueilli et édité avec introduction et notes par J.-A. Leroy.

De même suite, M. de Laplane, Secrétaire-Général donne communication d'une lettre de M. Jules Lion, membre correspondant à Paris, lequel a répondu avec empressement pour fournir les renseignements qui lui avaient été demandés sur le manuscrit no 2621 de la bibliothèque impériale, manuscrit dont plusieurs extraits historiques avaient été lus à une précédente séance.

Ce manuscrit, dit M. Lion, ne porte pas de date, mais il est évidemment du XVe siècle. L'auteur, resté inconnu, le déclare lui-même en annonçant « qu'il assistait lui même aux prirées devises de Philippe-le-Bon duc de Bourgogne. »

Le titre est ainsi conçu sur le catalogue: « Ancienne chronique française (ancien manuscrit no 8344), »

Une première partie manque, la seconde commence au règne de Philippe-Auguste et se continue jusqu'au règne de Louis XI, dit l'honorable correspondant. Il ajoute : ce manuscrit in-4° est sur parchemin, la Société des Antiquaires de Picardie en a publié un extrait relatif à la bataille de Crécy, et en a reçu un autre concernant la bataille de Mons-en-Vi

meux.

La Société remercie M. Lion de son obligeante communication ainsi que du zèle qu'il a mis à la compléter. Elle est renvoyée à la commission du bulletin historique.

De même suite, la Compagnie entend les communications suivantes :

M. Sauvage, l'un des plus anciens membres correspondants, a entrepris la traduction du grand ouvrage du P. Malbrancq, de Morinis, 2 vol. in-4°. Cette traduction, mise au concours, il y a quelques années, par l'Académie d'Arras, était à peu près entièrement achevée, mais le prix proposé fut ajourné, par diverses circonstances, à la suite desquelles l'auteur a fini par commencer, à ses frais, l'impression de son livre dans un format in-12. La Société, sur la proposition d'un de ses membres, discute le point de savoir s'il ne serait pas opportun d'encourager cette publication si intéressante pour l'histoire du pays, soit en souscrivant à un certain nombre d'exemplaires, soit en reprenant la traduction sous un autre format plus convenable. Diverses opinions sont échangées à cet égard et la solution de la question est renvoyée à une séance suivante.

Un autre membre expose à son tour que le propriétaire actuel du terrain sur lequel repose la Croix Pélerine à St-Martinau-Laërt, se prêterait peut-être volontiers, si on l'y invitait, à garantir par une grille ce vieux monument lapidaire qui rappelle un grand souvenir. On expose en même temps l'opportunité d'y placer une inscription mémorative.

Ces propositions sont prises en considération, M. Delmotte se charge de se présenter à cet égard chez M. Acrémant, et d'après sa réponse, l'honorable M. Albert Legrand, Vice-Pré

sident de la Compagnie, dont la spécialité épigraphique est parfaitement connue et appréciée depuis longtemps, recevra la mission de préparer les quelques lignes destinées à garder la mémoire du tournoi de 1440, d'après la fidèle description qu'en a donnée M. le Président Quenson.

Avant de clore la séance, M. le docteur Wintrebert, est proposé comme membre titulaire. Cette proposition est appuyée et renvoyée, conformément au réglement, à une réunion sui

vante.

Puis plus rien n'étant à l'ordre du jour, la séance est levée à 10 heures.

Séance du 4 mars 1867.

PRÉSIDENCE DE M. QUENSON.

SECRÉTAIRE-GENERAL: M. Hri DE LAPLANE.

Lecture et adoption du procès-verbal de la séance précédente.

Présentation de M. Lauwereyns, professeur au lycée, en qualité de membre titulaire. Cette proposition, appuyée par plusieurs membres, est renvoyée à la séance suivante, aux termes du règlement.

Dépôt sur le bureau des ouvrages suivants :

Mémoires lus à la Sorbonne dans les séances des 4, 5 et 6 avril 1866.

Mémoires de la Société Dunkerquoise, XIe volume.

Mémoires de la Société Archéologique de Constantine, Xe vol. Répertoire des travaux de la Société de statistique de Marseille, t. XXIX, 1er et 2o fascicules.

Messager des sciences historiques de Belgique, 1866, 4o livr. Bulletin de la Société pour la conservation des monuments historiques de l'Alsace, t. IVe, 2o livraison.

Bulletin de la Société de statistique des Deux-Sèvres, 4er et 2o semestres 1866.

Bulletin de la Société Archéologique de l'Orléanais, no 52.
Bulletin de la Société des Antiquaires de Picardie, 1866, no 4.
Bulletin des Commissions Royales d'art et d'archéologie de
Belgique, octobre 1865 à août 1866.

Revue des Sociétés savantes, novembre, décembre 1866.
Revue Agricole de Valenciennes, novembre 1866.

Notes bibliographiques pour servir à l'étude de l'histoire et de l'archéologie, par M. Alexis Dureau.

Monographie de l'église de Notre-Dame à Tongres, par M. Ch.-M.-T. Thys.

Notice historique sur la Léproserie de St-Antoine à Tongres, par le même.

Manuscrit relatif aux batailles de Rocour et de Lafeld, (17451750), par le même.

La Voie romaine d'Amiens à Boulogne, par M. Jules Liou.
Dévotion à Ste-Berthe, par M. l'abbé Fromentin.
L'Institut, novembre-Décembre 1866.

A la suite de ces dépôts, il est donné communication de la correspondance mensuelle dont l'analyse suit:

1o M. le Ministre de l'Instruction publique adresse une circulaire annonçant que la distribution des prix à décerner aux sociétés savantes aura lieu à la Sorbonne, le samedi 27 avril 1867, à midi, et que cette distribution sera précédée de quatre jours de lectures publiques, les mardi 23, mercredi 24, jeudi 25 et vendredi 26 avril. Les membres de la Société qui désireraient y prendre part, sont invités à présenter leurs mémoires et à se faire connaître. Ces mémoires, pour les deux sections d'histoire et d'archéologie ne seront admis qu'autant qu'ils auront été préalablement lus devant une compagnie savante et qu'ils auront paru dignes d'ètre présentés à la Sorbonne. Ils doivent être transmis au ministre au plus tard le 5 avril, les registres devant se clore le même jour et une commission devant déterminer alors l'ordre des lectures. Chaque lecture

ne devra pas durer plus de vingt minutes. Des billets de chemins de fer, à prix réduits, seront délivrés à tous les délégués.

2o Le même Ministre envoie une autre circulaire relative à l'enseignement spécial qui s'organise sur un plan nouveau dans la plupart des lycées et collèges, concernant l'étude des sciences et leurs applications d'une manière plus étendue. Le concours de la Société est réclamé pour aider à former des collections scientifiques pour la zoologie, la botanique, la géologie, en un mot pour ce qui concerne l'histoire naturelle.

3o Envoi de prospectus pour la 2o session du congrès international d'anthropologie et d'archéologie préhistoriques, lequel doit s'ouvrir à Paris, le 17 août 1867.

4o M. le docteur Chotompski, correspondant à Turin, accuse réception et remercie de l'envoi de diplômes à lui adressés pour de nouveaux membres qu'il avait proposés, il annonce en même temps l'apparition d'un nouveau travail archéologique dont il s'occupe depuis longtemps et auquel il met la dernière main, et qu'il sera heureux, dit-il, de soumettre à la Société.

5o M. l'abbé Fromentin, curé de Crépy, nouvellement nommé membre correspondant, et auteur de l'histoire d'Hesdin, remercie de sa nomination et exprime le regret de n'avoir pu s'acquitter plus tôt de ce devoir, ce à quoi il n'eût certainement pas manqué si l'avis de sa nomination, sans doute égaré en route, n'avait pas mis tant de temps à lui parvenir.

L'honorable membre verra avec intérêt, dit-il, la publication promise par le savant archiviste du Nord, M. Desplanques, sur le pare d'Hesdin, travail qui rentre dans le cercle de ses études et fera ses efforts pour donner tout son concours à la Société.

6o M. Albert de Nyary, à Turin (Piazza Emmanuelle no 46), remercie de sa nomination comme correspondant et annonce qu'il s'empressera d'offrir ses ouvrages en hommage à la Compagnie, dès qu'ils seront terminés.

7° M. Edmond Simonin, Secrétaire-Perpétuel de l'Académie

« AnteriorContinuar »