Imágenes de páginas
PDF
EPUB

LE PRIEURÉ

DE

SAINT-AMAND

LE PRIEURÉ

DE

SAINT-AMAND

DE L'ORDRE DES BÉNÉDICTINS
DÉPENDANT DE L'ABBAYE DE SAINT-MARTIN, DE TOURNAY
SITUÉ DANS L'ANCIEN DIOCÈSE DE NOYON
SUR LE TERROIR DE MACHEMONT (OISE)

suivi de son Cartulaire et d'une Table alphabétique de Noms propres

Orné de seize planches

dont douze reproduisent soixante-cinq sceaux
presque tous inédits

PAR

[ocr errors]

L.-A. GORDIÈRE

Missionnaire apostolique, Chanoine de Nazareth
Curé de Machemont

Membre de plusieurs Sooiétés savantes

[graphic][merged small][merged small][subsumed][merged small][merged small]

WIJ-LC
BX

2615

.M26

667

X

HARVARD UNIVERSITY

[ocr errors]

CORRECTIONS

Les Errata sont en italiques, les Corrections sont en caractères ordinaires.

LIBRARY

OCT 29 1980

P. 2.1. 14. 1902, 1092.-P. 20. 1. 38. 70 heet. 100 hect. - P. 28. Anselme. Ce prieur fut pris pour arbitre dans un différent, entre l'abbaye d'Ourscamp et le prieuré d'Elincourt. (Elincourt par M. Peyrecave). Bulletin de la société hist. de Compiègne. T. 6. P. 244. P. 39. 1. 11. Armand, Arnoud. P. 40. 1. 20. Voyez à la page 362, une charte relative à la mème rente. · P. 48. I. 5. Cogne, Coque, l. 35. 1299, 1199. — P. 55. 1. 27. Ministère, Monastère. P. 57. 1 7. est. eut. 1. 20. Abandonna, abandonnera 1. 23. deux. douze. 1 38. ajoutez Gauthier voulant partir pour la croisade. P. 64. 1. 33. Mines, muiées. 1. 36. id. P. 71. 1. 39. Ajoutez le premier devient prieur de l'abbaye de S. Martin. — P. 77. I. 13. Ajoutez: Cette affaire fut calmée par le paiement de cent écus. P. 95. Ajoutez Dans une requête à comparaître le vendredi 28 août 1662 à Compiègne, envoyée à Nicolas de Boubers, on trouve le nom de Michel-André, désigné comme prieur de St-Amand; il réclamait les quatre muids de grains dus sur la terre de Marest. Aucun autre acte ne porte le nom de ce religieux comme exerçant la charge de prieur, peutêtre remplaçait-il dans cette affaire, son supérieur absent P. 98. 1. 13 un, en. P. 148. 1. 2. Gaulhier, Gauthier. P. 125. I. 22. 1161, 1664. - P. 157. 1. 24. La Légende est entière, la date du sceau est 1382. P. 190. 1. 26. Voyez la charte de la page 362. P. 241. l. 23. Vidime, approuve. P. 249. 1. 42 1484, 1284. P. 274. Cet échange n'a pu se faire qu'avec les six maisons de Noyon, sur lesquelles S. Amand prélevait une rente annuelle. Voyez : P. 48. 196. — P. 292. I. 10. Le con tre-sceau de l'un des lieutenants est le dernier de la PL. XI. — P. 317. 1. 2. Le premier sceau de la PL. V. est aussi appendu à cette charte. —P. 331 1. 39. L'empreinte très effacée du sceau a été faite sur le papier recouvrant la cire. P. 343 1. 26. Empreinte du sceau sur papier couvrant la cire. P. 354. 1. 42. 1461, 1641.

[ocr errors]

[ocr errors]

078*50

[ocr errors]

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »