Bulletin universel des sciences et de l'industrie: Bulletin des sciences agricoles et économiques. 4. section, Volumen16

Portada
Bureau du Bulletin, 1830
1 Comentario
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 257 - Cette matière , de même que la gélatine , peut se conserver sans éprouver d'altération du temps. Elle reviendra à un très-bas prix , car les laiteries des grandes fermes fournissent une si grande quantité de caillé qu'elle ne peut être entièrement consommée pour la nourriture de l'homme. Si donc on parvient à accroître son débit en multipliant le nombre des bestiaux, il en résultera une plus grande masse d'engrais , et on rendra ainsi un service signalé à l'agriculture et au commerce.
Página 73 - Son bois est d'une extrême dureté, et tellement pesant, qu'il enfonce dans l'eau; ce qui fait qu'on ne peut pas l'employer seul dans les constructions navales ; c'est seulement sur les bords de la mer dans le midi de la France qu'il pourra réussir. Sa végétation est très-lente, il n'acquiert guère qu'un pied de diamètre dans 60 ans.
Página 131 - Extrait des travaux de la Société centrale d'agriculture du département de la Seine-Inférieure, année 1873.
Página 148 - Moyen de ferrer les chevaux les plus vicieux en moins d'une heure , et de les corriger pour toujours de leurs défauts, système puisé dans les principes de physiologie du cheval; par Constantin LALVSSA , capitaine de cavalerie autrichienne.
Página 56 - Cette liqueur délicieuse parvenue à son plus haut degré de qualité , doit être pourvue d'une belle couleur, d'un bouquet qui participe de la violette, de beaucoup de finesse, et d'une saveur infiniment agréable; elle doit avoir de la force sans être capiteuse, ranimer l'estomac en respectant la tête, et en laissant l'haleine pure et la bouche fraîche.
Página 47 - ... personnes. Ils expriment le lait avec force, et , lorsqu'ils ne peuvent plus en obtenir par la pression, ils frappent sans ménagement les mamelles du revers de la main, répétant cette opération à plusieurs reprises, jusqu'à ce qu'ils n'obtiennent plus rien. Les étrangers, témoins pour la première fois de cette rigoureuse mulsion, en sont alarmés pour la santé des brebis qui n'en éprouvent cependant aucun dommage.
Página 47 - Larzac, qui nourrissent 200,000 bêtes à laine. Nulle part en France, dit M. Girou de Buzaraingue, l'éducation des moutons n'est mieux entendue ni faite avec plus d'économie qu'à Larzac. A cette occasion l'auteur signale un procédé dont les propriétaires de troupeaux retirent un grand avantage, et que nous croyons devoir indiquer ici, parce qu'il pourrait être imité avec avantage dans d'autres localités.
Página 260 - ... mais , si on fait chauffer la liqueur laiteuse concentrée dont nous venons de parler avec environ son poids de sucre , elle acquiert une fluidité remarquable , et il en résulte un sirop de lait excellent , parfaitement homogène. Etendu d'une assez grande quantité d'eau , il donne une liqueur d'un blanc opaque, absolument comme du lait sucré, mais d'un goût plus exquis. Comme ce sirop se conserve parfaitement , on conçoit que chacun pourra désormais, sans la moindre difficulté , avoir...
Página 229 - Quelle a été, pendant la dernière année, l'influence de la baisse progressive des laines sur la situation des agriculteurs? Quels sont les prix auxquels il...

Información bibliográfica