Mémoires de l'académie des sciences: séances publique

Portada
 

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 23 - Où le Seigneur mêla pour nous Ce que l'ange a de plus céleste, Ce que la femme a de plus doux! Au lit du vieillard solitaire Elle penche un front gracieux, Et rien n'est plus beau sur la terre, Et rien n'est plus grand sous les cieux,' Lorsque, réchauffant leurs poitrines Entre ses genoux triomphants, Elle tient dans ses mains divines Les pieds nus des petits enfants! \ Elle va dans chaque masure, Laissant au pauvre réjoui Le vin, le pain frais, l'huile pure, Et le courage épanoui ! Et le feu!
Página 22 - Et je l'apporte à qui reçoit." 0 figure auguste et modeste, Où le Seigneur mêla pour nous Ce que l'ange a de plus céleste, Ce que la femme a de plus doux ! Au lit du vieillard solitaire Elle...
Página 20 - La nation des Francs , illustre , ayant Dieu pour fondateur, forte sous les armes, ferme dans les traités de paix, profonde en conseil, noble et saine de corps, d'une blancheur et d'une beauté singulière, hardie, agile et rude au combat; depuis peu...
Página 165 - Comté ; signaler les événements auxquels elles peuvent se rattacher , ainsi que les traits de mœurs locales qui y correspondent ; enfin , indiquer le parti qu'on en pourrait tirer, soit pour l'histoire , soit pour la poésie.
Página 32 - VIII, predecessoris nostri, in quibus cavetur, ne aliquis extra suam civitatem et diocesim, (nisi in certis exceptis casibus et in illis ultra unam dietam a fine sue diocesis ad...
Página 22 - Je suis la Charité, l'amie Qui se réveille avant le jour. Quand la nature est rendormie. Et que Dieu m'a dit : A ton tour ! « Je viens visiter ta chaumière Veuve de l'été si charmant ! Je suis fille de la prière.
Página 77 - On ne trouve guère que parmi les nations germaniques le phénomène de ces écrivains qui consacrent la métaphysique la plus abstraite à la défense des systèmes les plus exaltés, et qui cachent une imagination vive sous une logique austère. Les hommes qui se mettent toujours en garde contre l'imagination qu'ils n'ont pas, se confient plus volontiers aux écrivains qui bannissent des discussions philosophiques le talent et la...
Página 34 - Nulli ergo omnino hominum liceat hanc paginam nostre constitutionis et voluntatis infringere vel ei ausu temerario contraire. Si quis autem hoc attemptare presumpserit indignationem omnipotentis Dei ac Beatorum Petri et Pauli apostolorum ejus se noverit incursurum.
Página 32 - Apostolica scripta mandamus, quatenus ipsi, vel duo, aut unus eorum per se, vel alium, seu alios...
Página 54 - IL n'ya pas de dogme dans l'Eglise catholique, il n'ya pas même d'usage général appartenant à la haute discipline, qui n'ait ses racines dans les dernières profondeurs de la nature humaine , et par conséquent dans quelque opinion universelle plus ou moins altérée ça et là, mais commune cependant , dans son principe, à tous les peuples de tous les temps; Le développement de cette proposition fournirait le sujet d'un ouvrage intéressant.

Información bibliográfica