Les produits de la nature japonaise et chinoise: comprenant la dénomination, l'histoire et les applications aux arts, à li̓ndustrie, à l'économie, à la médecine, etc. des substances qui dérivent des trois règnes de la nature et qui sont employées par les Japonais et les Chinois. Partie inorganique et minéralogique, contenant la description des minéraux et des substances qui dérivent du règne minéral, Volumen1

Portada
C. Lévy, 1878 - 662 páginas

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Contenido


Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 75 - Salvétat,. . . et augmenté d'un Mémoire sur la porcelaine du Japon, traduit du Japonais par M.
Página 75 - Aanteekeningen over het nut , door de bewoners van Java aan eenige planten van dat eiland toegeschreven, uit berigten der inlanders zamengesteld.
Página 78 - Japonaise. Le chapitre des quadrupèdes avec la première partie de celui des oiseaux. Traduction Française sur le texte original avec facsimile par L. Serrurier.
Página 75 - Résumé des principaux traités chinois sur la culture des mûriers et l'éducation des vers à soie...
Página 73 - Description géographique, historique, chrono-logique, politique et physique de la Chine et de la Tartarie chinoise...
Página i - M. le Dr A.-W.-M. VAN HASSELT, inspecteur-général du service de santé dans l'armée néerlandaise (alors professeur à la même école) m'offrit, au nom du gouvernement japonais, la position de professeur de chimie et de sciences naturelles à l'école de médecine de Nagasaki, créée en 1857 d'après les ordres du Shogun MINAMOTO-NOIYÉSADA, par un médecin hollandais, M.
Página 78 - Sur l-état de l-horticulture au Japon et sur l-importance des plantes usuelles et d-ornement introduites et cultivées dans le jardin d-acclimation de M.
Página 282 - P., Hachette, 1872, in-12, p. 309. (4) Revue des Trad. Popul., t. VIII, p. 304. la plupart, auront laissé facilement pénétrer des pierres à l'intérieur de leur tronc et donné ainsi une certaine vraisemblance à la croyance des paysans (1). » « Dans le district de Rai-shu, en Chine, où il ya beaucoup d'orages accompagnés de tonnerre, on voit de temps en temps tomber, après ces orages, une pluie de pierres noires, brillantes, sonores, lourdes et fort dures, de la longueur d'environ un doigt....
Página 81 - ШЗ à Yokohama. — Geological Notes by С. L. Griesbach, FGS, Geological Survey of India. ( Records Geol. Survey of India, Vol.