Les papes d'Avignon (1305-1378)

Portada
V. Lecoffre, 1912 - 423 páginas
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 238 - Mais vous, très cher fils, ce que nous disons avec douleur, au mépris de toute règle, pendant que nous étions loin de vous, vous avez étendu la main sur les personnes et les biens des Templiers; vous avez été jusqu'à les mettre en prison, et, ce qui est le comble de la douleur, vous ne les avez pas relâchés; même, à ce qu'on dit, allant plus loin,, vous avez ajouté à l'affliction de la captivité, une autre affliction que, par pudeur pour l'Eglise et pour nous, nous croyons à propos...
Página 238 - Pour votre utilité et pour celle de votre royaume et de toute la chrétienté, nous séjournions dans une ville peu éloignée; nous avions signifié à Votre Sérénité par nos lettres, que nous avions pris en main cette affaire et que nous voulions rechercher diligemment la vérité. Dans la même lettre, nous vous priions d'avoir soin de nous communiquer ce que vous aviez découvert à ce sujet, vous promettant de vous transmettre ce que nous découvririons nous-même.
Página iv - L'expansion de l'Église depuis le XV 1° siècle. L'Église et les gouvernements d'ancien régime. L'Église et les révolutions politiques (1789-1870). L'Église contemporaine. Bibliothèque de renseignement de l'histoire ecclésiastique VOLUMES PARUS : Le Christianisme et l'Empire romain, de Néron à Théodose, par M. PAUL ALLARD.
Página 327 - ... per censuram ecclesiasticam firmiter observari. Testes autem, qui fuerint nominati, si se gratia, odio vel timore subtraxerint, censura simili appellatione cessante cogatis veritati testimonium perhibere. Quod si non omnes hiis exequendis potueritis interesse, duo vestrum ea nichilominus exequantur. Datum Rome apud sanctum Petrum id. aprilis, pontificatus nostri anno quarto.
Página iii - L'Église et le Saint-Siège de Boniface VIII à Martin V. L'Église à la fin du moyen âge. La réforme protestante. — Le concile de Trente. L'Église et l'Orient depuis le XV siècle. La théologie catholique depuis le XVI* siècle, Le protestantisme depuis la Réforme.
Página 287 - ... d'Avignon à cause de ces exactions. En 1374, les villes rhénanes s'unirent pour refuser de payer les redevances qu'on leur imposait. Les Anglais prétendirent même que Clément VI faisait passer leur argent au roi de France, et que ce dernier s'en servait contre eux. Un bill de 1376 porte (5) : « Ce que la Curie prélève de taxes pour les bénéfices vacants se monte à une somme cinq fois plus forte que les revenus du roi d'Angleterre. Le collecteur pontifical envoie chaque année jusqu'à...
Página 380 - ... a privilegi venduti e mendaci, ond'io sovente arrosso e disfavillo. In vesta di pastor lupi rapaci si veggion di qua su per tutti i paschi: o difesa di Dio, perché pur giaci?
Página 109 - J'ai appris que vous aviez renvoyé dans leurs églises les prélats qui remplissaient la Cour romaine. C'est bien et trèsbien fait. Car y at-il rien de plus inepte et qui contribue davantage à amener un naufrage que de voir les matelots abandonner rames et cordages, se ramasser tous sur l'arrière du navire, embarrasser sans cesse le pilote dans ses mouvements? Vous avez mis un frein à la poursuite effrénée des bénéfices et forcé les ambitieux insatiables à se contenter d'un seul. C'est...
Página 111 - devez-vous pas, Très Saint-Père, avant tout songer à apaiser les dis« cordes qui s'élèvent de toutes parts en France et rendre la paix à ce « peuple, au milieu duquel vous avez vécu, afin de ne pas ressembler « à ce serviteur qui, voyant venir un loup, s'enfuyait, tant il avait peu « de soin des brebis confiées à sa garde? » Ce discours fit impression sur le pape, à qui Pétrarque écrivit pour le mettre en garde contre « les entraves de toute sorte », dont le roi de France voulait...
Página 302 - C'est Avignon et le palais des papes! Avignon! Avignon sur sa roque géante. Avignon, la sonneuse de joie qui, l'une après l'autre, élève les pointes de ses clochers tout semés de fleurons...

Información bibliográfica