Choix de documents inédits sur l'Anjou

Portada
1876 - 194 páginas
1 Comentario
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Pasajes populares

Página 166 - ... patrocinio communimus. Nulli ergo omnino hominum liceat hanc paginam nostre protectionis et confirmationis infringere, vel ei ausu temerario contraire; si quis autem hoc attemptare presumpserit, indignationem omnipotentis Dei et beatorum Petri et Pauli apostolorum ejus se noverit incursurum. Datum Laterani, III".
Página 66 - Philippe, par la grâce de Dieu roi des Français. Savoir faisons à tous, présents et à venir, que...
Página 34 - ne veut pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive *, » prolonge souvent le temps de la pénitence.
Página 13 - Et afin que ce soit chose ferme et estable a tousjours, nous avons fait mectre nostre seel à cesd.
Página 26 - ... à François, fils naturel du duc, et au duc lui-même, dans le cas où son fils mourrait sans enfant légitime.
Página 13 - ... comme à luy appartiendra, que de noz presens grace, congié, licence et permission, et de tout l'effect et contenu en ces dictes présentes, ilz facent, chascun en droit soy, le dict Ponthus de Brye, nostre conseiller et chambellan, ses hoirs, successeurs et ayans cause ( 1 ), joir et user plainement et paisiblement sans en ce leur faire mestre ou donner ne souffrir estre faict mis ou donné aucun arrest, destourbier ou empeschement ou contraire, en quelque manière que ce soit ; lequel, ce...
Página 12 - Lettres-patentes de Louis XI, en date du mois de novembre 1481, par lesquelles il permet à Ponthus de Brye de construire un château fort à Serrant (1). Loys par la grace de Dieu roy de France. Savoir faisons a touz presens et a venir nous avoir receue humble supplicacion de nostre amé et féal conseiller et chambellan Ponthus...
Página 78 - Bourbon , proclamé roi par les Ligueurs , sous le nom de Charles X, après la mort de Henri III.
Página 46 - Sachez vous tous que pour l'amour de Dieu et pour pratiquer la charité, ainsi que pour le salut de mon âme et de celles de mes ancêtres, j'ai donné et concédé, à titre d'aumône perpétuelle, à (1) Voir Revue de l ' Anjou (me série), tome II, pages 343, 377 et 425.
Página 13 - ... sans leur faire mectre ou donner, ne souffrir estre fait, mis ou donné, ores " ne pour le temps à venir, aucun destourbier ou empeschement au con" traire en quelque manière que ce soit.

Información bibliográfica