Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Selon le «Ostasiatischer Lloyd » du 7 Août, la Chine a l'intention de composer un nouvel étendard pour sa marine. Au lieu de jaune, le fond en sera rouge, et le dragon rouge qu'il portait sera chargé en un dragon jaune.

Selon un journal chinois, l'empereur de la Chine enverrait un représentant en Corée pour féliciter le Roi de son indépendance.

L'arsenal de Fou-tcheou, fermé pendant quelques années, va être rouvert prochainement. Le général tatare de l'endroit sera nommé commissaire impérial de l'arsenal.

Le gouvernement russe a l'intention de ne plus transporter des exilés en Sibérie.

Le gouverneur-général Wang Wen-cheou fait ouvrir à Tien-tsin une école pour l'enseignement de la langue russe.

Le cuirassé chinois Pao-hua, coulé au printemps de l'an 1895 par les Japonais à Wei-hai-wei, a été levé et sera transporté au Japon.

Le 1er Octobre le port de Hang-tcheou, distant de 150 milles anglaises de Shanghai, a été ouvert au commerce étranger.

La province de Hounan, comme dernière province chinoise, sera enfin reliée par le réseau télégraphique avec l'extérieur. Jusqu'ici la population s'était énergiquement opposée à cette innovation occidentale.

Le «Ostasiatischer Lloyd» du 16 Octobre mande que M. le docteur E. J. EITEL, Inspecteur des écoles à Hongkong, prendra prochainement sa pension.

Selon le «Ostasiatischer Lloyd» du 14 Août dernier la dette publique de la Chine consiste des emprunts suivants. 1. Celui de 1887 à Hambourg et Londres de six millions de francs à 5 %, dont 1.800.000 ont été payés, soit

fr. 4.200.000 2. Celui de 1894 près la banque de Shanghai à Hongkong

de dix millions de taels d'argent à 7 % = 1.635.000 Livres Sterling, soit.

40.875.000 3. Celui de 1895 près la même banque £ 3.000.000 en or à 6 %, soit

75.000.000 4. Celui de 1895 près la Chartered Bank de £ 1.000.000 en or à 6 %, soit.

25.000.000 5. Celui de 1895 en Allemagne de 20.000.000 de Marcs en or à 6 %, soit.

24.000.000 6. Celui de 1895 en France à 4 % de

400.000.000 7. Ceux de 1896 en Allemagne et Angleterre de £ 16.000.000, soit

400.000.000 de sorte que la dette de la Chine à l'étranger est de.

969.075.000 ou pas encore un milliard.

[ocr errors]

.

[ocr errors]
[ocr errors]

>>

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

.

Cette dette est amortisée par les droits de douane payés par les marchands étrangers, et qui ont atteint en 1894.

22.523.000 taels en 1895.

21.385.000 total

41.908.000, soit

reste L'indemnité de guerre payée au Japon est de 200.000.000 taels, dont ont été payés le 8 Nov. 1895 50 millions et le 8 Mai 1896 51.250.000, de sorte que la dette restait 101.250.000 de taels, soit.

total

177.632.000 791.443.000

405.000.000 » 1,196.443.000

En outre la Chine a payé en 1895 comme indemnité pour la reddition de la province de Liao-toung 30 millions de taels.

Quand la Chine pourra payer le 8 Mai 1898 le reste de la dette, elle aura encore à payer au Japon, (déduction faite des intérêts payés à 12/2 millions de taels) 98.750.000 taels, qui avec l'intérêt monteront à un total de 121.500.000; tandis que la Chine doit payer pour l'occupation de Wei-hai-wei 500.000 taels par an.

Si la France avec ses 40.000.000 d'habitants a pu payer une indemnité de guerre de cinq milliards en dehors des faux frais, on comprendra que la Chine avec ses 400.000.000 d'habitants peut facilement payer 1% milliard. Aussi, d'après le Ostasiatischer Lloyd, les impôts directs en Chine n'ont pas été augmentés depuis 30 ans. Toute la dette chinoise est ou sera payée par les commerçants européens en Chine.

Voilà dans quel guêpier nous nous sommes fourrés en Europe en refusant notre secours à la Chine en 1894, quand le Japon lui déclara la guerre!

.

[ocr errors]

Les Russes ont établi une ligne de 12 vapeurs qui feront régulièrement le voyage entre Odessa et Vladivostock en passant par Shanghai. Les noms et jaugeage de ces vapeurs sont : Tonnes

Tonnes Saratov 8,856 Tambov .

8,633 Oriel . 7,990 Nidjni Novgorod .

7,876 Pétersbourg 9,500 Vladimir .

10,500 Kherson. 10,225 Voronei.

10,500 Kostroma 7,975 Ekaterinoslav

10,500 Yaroslavl. 8,635 Kabarovsk

2,500 Plusieurs de ces vapeurs ont une vitesse de 19 noeuds par heure.

0. A. Ll. 21 Août 1896.

.

[ocr errors]

.

.

.

.

CORÉE.

Le gouvernement coréen a divisé le royaume en 13 provinces (do )

au lieu de 8 comme ci-devant.

On apprend de Séoul qu'un Général major russe avec 22 instructeurs russes viendront prochainement en Corée pour organiser l'armée coréenne.

Une pétition signée par plusieurs milliers de Coréens, a été présentée au roi de Corée, le priant de retourner en son palais, de faire éloigner les troupes japonaises de Séoul, d'ouvrir plus de ports pour le commerce étranger, et de chasser tous les commerçants étrangers (c'.-à-d. Japonais) de la capitale.

FORMOSE.

Le gouvernement japonais a introduit une capitation de deux dollars sur chaque Chinois qui débarque à Formose.

Même moyen inutile employé par les Espagnols et autrefois par les Hollandais pour empêcher les Chinois de se fixer dans un pays. On n'aboutit qu'à appauvrir le pays puisqu'on ne peut pas s'y passer de l'ouvrier chinois.

FRANCE.

Le Journal asiatique (Janv.-Févr. 1896) contient e. a. un article de Mgr. DE HARLEZ (Louvain): «Un ministre chinois au VIIe siècle avant Jésus-Christ», contenant la vie et les auvres du célèbre Koan I-wou (*) ou Koan-tchoung ( lp ), mieux connu sous son titre de Koan-tsze ( 1 F). Cf. Mayers, Chinese Reader's Manual, No. 293.

M. Rousseau, le nouveau gouverneur-général de l'Indochine (ci-dessus, p. 456) vient de mourir subitement à Hanoï.

JAPON.

Le Japon a émis le 1 Août dernier deux timbres commémoratifs de la guerre, à deux sen et cinq sen chacun. L'un porte la tête du prince Arisugawa, commandant en chef de l'armée japonaise, mort pendant la guerre, et l'autre la tête du maréchal, le prince Kita-Shirakawa, mort de fièvre pendant la campagne de Formose. Ce qu'il y a de curieux dans ces timbres c'est que chaque valeur de timbre porte la tête des deux princes de sorte que les timbres de 5 et de 2 sen d'une émission portent la tête des deux princes, tan lis que sur ceux de la seconde émission les mêmes têtes sont reproduites.

Le cadre des timbres de 5 sen est rond, et porte en Chinois la légende to Imperial japanese post, et la valeur 8 5. S. en haut et en bas dans les quatre coins.

Dans ceux de 2 sen le cadre est oval, porte la même légende avec la valeur 武錢 en bas, et la valeur 2. S. à droite et à gauche dans le cadre.

Par les dernières inondations dans la préfecture de Gifou, 150,000 personnes sont sans abri. Des épidémies en ont été la conséquence, qui ont couté la vie à plusieurs de ces gens. On estime à deux millions de dollars la somme pour défrayer les secours nécessaires.

L'observation de l'éclipse totale du soleil du 9 Août au Nord du Japon par les astronomes américains, anglais et français envoyés à Atsougichi a échoué à cause des épais brouillards. L'expédition japonaise de l'université impériale à Tokyo a eu le même sort.

Une mission siamoise sous la direction du prince Bescarawongse, ministre de l'instruction publique, est arrivée en Août à Tokyo pour conclure un traité de commerce entre le Japon et le Siam.

Le Japon compte 41 villes avec une population de plus de 10,000 âmes. A la tête de ces villes se trouvent: Tokyo 1,342,100; Osaka 490,000; Kioto 339,800; Nagoya 209,200; Yokohama 170,500; Kobe 161,400; toutes les autres villes ont moins de cent mille ames.

On estime la récolte de la soie à 154.000 balles, contre 200.000 pendant la saison précédente.

M. Hanotaux a annoncé, dans le dernier conseil des ministres, qu'il venait de signer un traité de commerce avoc le Japon.

Ce traité prévoit la suppression de la juridiction consulaire française et des concessions françaises des ports ouverts dans un délai minimum de trois ans.

Il établit les relations des deux pays sur le pied de la nation la plus favorisée. Il est conclu pour douze ans, à dater de sa mise en vigueur.

Ces dispositions sont reproduites des traités récemment conclus par le Japon avec l'Angleterre, l'Allemagne, la Russie, l'Italie, les Etats-Unis et d'autres pays encore.

Les dispositions propres à la France sont celles relatives au tarif applicable au Japon à certains produits français : on y trouve les mousselines de laine écrues avec un droit de 8 /2 pour cent, et teintes avec un droit de 10%; le vin de Champagne 10%, etc.; et celle qui permet à la France, en renonçant à ce tarif, dc dénoncer à toute époque, en prévenant un an d'avance, la clause de la nation la plus favorisée, en matière de douane.

Ce traité sauvegarde donc les intérêts de notre commerce et de notre industrie, et, par la suppression de la juridiction consulaire, il place le Japon sur le pied d'une nation occidentale.

Selon un télégramme de Séoul, reçu le 25 Novembre à Yokohama, un certain nombre d'officiers coréens aurait été arrêté, accusé d'avoir fait une conspiration afin de s'emparer du roi de Corée et le forcer de retourner en sin palais.

Trois officiers russes et 18 matelots avec une pièce d'artilierie sont entrés hier dans la ville de Séoul.

PAYS-BAS ET COLONIES NÉERLANDAISES.

M. L. SERRURIER a enfin fait paraître le catalogue des livres japonais de la Bibliothèque de l'Université à Leide sous le titre de «Bibliothèque Japonaise». C'est un gros volume de 300 pages, contenant 1263 numéros, imprimé sur beau papier de Hollande, chez l'imprimerie orientale, ci-devant E. J. BRILL. Chaque numéro est élucidé par une courte notice.

M. J. A. VAN DEN BROEK, jusqu'ici lecteur de l'Histoire des Indes Néerlandaises au Séminaire oriental de Delft, a été nommé professeur à cette école par le Conseil municipal de cette ville.

Nous apprenons avec plaisir que l'Université de Leipzig a conféré au savant conservateur du Musée royal d'Ethnographie à Leide, Mr. J. D. E. SCHMELTZ, le titre de Docteur en philosophie.

« AnteriorContinuar »