Imágenes de páginas
PDF
EPUB

rité sur cet abbé et l' archiviste Dom Camille Massaro le loue d'avoir su obtenir, pour la Terre de Tramutola, le titre de « Chambre réser vée; » de s'être opposé aux usurpatious du Marquis de Pestillon et du duc de Sicignano, qui voulaient s' approprier une portion des biens que le Monastère possédait à S. Ange de la Forêt-Noire; enfin d'avoir enrichi l'église de nombreux et précieux ornements sacrés, qui furent employés aux solennités de la Fête-Dieu et de Ste Félicité de l'an 1645').

Durant le gouvernement de Dom Alexandre Cardito, (1647-48) éclata, à Naples, contre les Espagnols, la fameuse révolte de Thomas Aniello, plus connu sous le nom de Masaniello (7 Juillet 1647). Presque tous le royaume suivit alors l' exemple de la capitale, et les bénédictins de la Trinité eux-mêmes se déclarèrent pour le Vendeur de poissons. Par contre, les habitants de Cava, ceux de Vietri et ceux de Salerne tinrent pour le parti espagnol. Après la mort misérable de Masaniello (16 Juillet 1647), par ordre du Duc de Guise, « le Protecteur de la Sérénissime République de Naples, le Prince Thomas de Savoie, à la tête de vingt-cinq vaisseaux français vint soutenir les révoltés et soumettre par la force, comme il en avait l'ordre, tous ceux qui ne voulaient point reconnaître la nouvelle république. Salerne tomba, par trahison, au pouvoir du Prince Thomas. Mais Vietri et Cava opposèrent de la résistance. Un capitaine de vaisseau fut tuẻ d'un coup de fusil, dit « rayé, tandis qu'il commandait le débarquement sur la plage de Vietri (11 Août 1648). Le prince de Savoie en fut tellement irrité qu'il fit livrer la ville au pillage 2). Malgré les res

D

bus exagitatum est calamitatibus, quam silentio præterire prudenter censeo. Hic Abbas ex viginti novem locis montium, quos Monasto Romæ possidebat vendidit novem, ut ex libris apparet; imprudenter quidem, nam Monasterium, annuas taxas Romæ singulis annis transmittere tenetur. MS. 35.

1) Ricordi dell'anno 1521 al 1699, MS. fo 115 et suiv.

[ocr errors]

2) D. Alexander Carditus patria neapolitanus et professione monastica, præfuit ab anno 1646 ad annum 1647. Hoc anno Neapolitana plebs, coniuratione facta a Rege catholico defuit, cujus exemplum pene totum Regnum secutum fuit. » MS. 35. — « Nel ' giorno nove agosto dell'anno 1648, venne nella marina di Vietri l'armata Francese guidata dal Principe Tommaso di Savoja (sostenitore del Duca di Guisa, introdotto in Napoli nella rivoluzione di Tommaso Aniello, o sia Masaniello), composta tale armata di 25 Vascelli, ed il giorno di S. Lorenza diede battaglia a Salerno, che fu preso da' Francesi per tradimento dei Pastenesi, e verso la sera cominciò la battaglia alla Marina di Vietri, ed agli undici detto mese scesero le truppe in terra, e presero Marina e Vietri sino alla via di Salerno. Fecero un terribile saccheggio di arredi sagri nella chiesa di

[graphic][merged small][subsumed][merged small][merged small]

CHAPITRE IV

JOIES ET TRISTESSES.

1640-1665.

D. Grégoire Lottieri.—Chute d'un rocher. — Tombeaux en mosaique des trois premiers abbés. — Achat de vastes terres aux environs de Rome. -D. Victorin Schirilli et D. Alexandre Cardito, — Révolution de Masaniello, Le Prin

ce Thomas de Savoie saccage Vietri. — Peste et famine de 1618. —D. Joseph Lomellino. — La chapelle des S. Pères. — Translation du corps de S. Constable. — Fondation à Cava de l'Académie des Occultes. - Acquisition de la prévôté de S. Laurent de Salerne. - – Incendie des bois du monastère. — L'abbé Lomellino devient évêque d'Aleria, puis de Bisceglia. · D. Ignace Bartilotto recouvre la faculté de donner les ordres mineurs.-Peste terrible de 1656,– Suppression de l'Abbaye. — Administration du prieur D. Joseph Pino. Le titre d' Abbaye est rendu au]Monastère de Cava. — Beau gouvernement de l'abbé Cesarini. Un mot de Gattola.

Dom Grégoire Lantieri ou Lottieri, le successeur de l'illustre abbé Séverin Fusco, est fort connu dans la Congrégation Cassinienne, parce que, en 1633, tandis qu'il était Procureur Général de l'Ordre, le premier, il fut honoré du titre de « Révérendissime. » Il était originaire de Pérouse et profès de la Sainte-Trinité de Cava '). Bien que rongé par une cruelle maladie qui, au bout de deux ans de gouvernement (1640-42), devait le conduire au tombeau, il se distingua, à Cava, par une activité administrative tout à fait extraordinaire. Il fit faire les armoires et étagères de la Bibliothèque; enrichit l'Église de nombreux vases sacrés en argent, répara les dégâts considérables qu' occasionna un rocher en tombant, le lundi 19 Mars 1640, sur la Chapelle de Sainte Félicité 2); enfin - et c'est pour lui un grand titre de gloire Dom Lottieri orna les tombeaux des trois premiers abbés de la Sainte-Trinité: S. Alfère, S. Léon et S. Pierre, de ces marbres précieux, qui sous le nom de Mosaïques de Florence, nous offrent un des plus remarquables exemples des travaux en marquèterie du XVIIe siècle. Joseph Rapi, maitre statuaire excellent, beau-frère de l'insigne sculpteur Cosimo, » fut l'artiste qui, en l'an 1641, exécuta ces admirables tombeaux. L'archiviste Dom Camille Massaro, Dom Flaminius Altomari, religieux de S. Séverin de Naples, et Dom Hippo

1) Mat. Maj. Cav. f° 830 a t° et 313 a t°; Album Cas. de 1858, p. 22. 2) CAMILLE MASSARO, Ricordi dal 1521 al 1699, f 145.

lyte Berarducci, qui devint plus tard évêque de Caserle, composèrent à cette occasion, pour les tombes des Saints-Pères, les inscriptions déjà connues '). Quand l'abbé Lottieri mourut, les finances de son monastère avaient été par lui si bien remises en ordre, que le prieur de Cava, peu de jours après son décès, put acheter, dans les montagnes situées aux environs de Rome, une immense étendue de terrain, donnant à l'Abbaye un revenu annuel de deux mille écus romains, au cinq pour cent. Mais les abbés qui suivirent ne surent pas conserver une si belle propriété, et au bout de dix ans tout était de nouveau revendu 2).

C'est probablement à cette imprévoyance qu'un annotateur anonyme fait allusion, quand, à propos du successeur de Dom Lottieri, l'abbé Victorin Schirilli, de Naples (1642-46), il dit que son gouvernement fut agité de diverses calamités, dont il ne croit pas prudent de parler 3). Ailleurs cependant on trouve un peu moins de sévé

4) Notamento di quello successe nella Cappella dei SS. Padri Cavensi nella Catedral Chiesa della SSma Trinità della Cava, quando nell'anno 1641, dal Rmo P. D. Cregorio di Perugia, abbate Professo del Sacro Monasterio Cavense furon fatti fare li nuovi tumuli di lavoro intersiato di pietre fine, per mano del Sigr Gioseppe Rapi, maestro statuario eccellente, cognato del Cavaliere Cosimo, insigne scultore, alli tre Santi Padri Cavensi, videlicet, S. Alferio, S. Leone et S. Pietro, con li suoi elogii in pietra di paragone in lettere d'oro: notando che i compositori di detti elogii furono Monaci della Congregne Cassinense, non ostante, che fusse fatta prima diligenza nella Città di Napoli sei mesi prima con haverli fatti comporre da valenti huomini, quali poi non piacquero, si che furono fatti in poco tempo, e con maggior sodisfatione dalli infrascritti Padri, videlicet l'elogio, seu Epitaffio nel tumulo di S. Alferio, 1o Abbe del Sacro Monio Cavense, è stato composto da me, D. Camillo di Capua, Monaco Professo dello stesso monio; l'elogio nel tumulo di S. Leone, 2o Abbe del med. monio fu composto da D. Flaminio di Napoli, Mono professo di d. luogo ; l' elogio nel tumulo di S. Pietro, 30 Abbe Cavense, fu composto dal P. D. Hippolito di Bisceglia Monaco Cassinense et Profo del Monio di S. Severino di Napoli. » Ricordi cit. (o 143. Cf. le docum. existant dans la Salle des Protocoles. (C. IX. fasc. 7. n. 10).

[ocr errors]

2) D. Gregorius à Perusio professus Cavensis, præfuit Monast° ab anno 1640, usque ad annum 1642, ægra semper laborans valetudine, demum morbi vi impellente vita defunctus est eodem 1644. Multa tamen egregia patravit opera; sanctorum quippe Patrum tumulos, eorumque sacellum pulcherrimis marmoribus, opere segmentato, exornavit ; Bibliothecæ Armaria lignea, multaque argentea vasa fieri curavit, et post eius mortem Monasterium acquisivit Romæ locos viginti novem montium, quorum quidam reddebant annuum censum ad rationem quinque pro centenario, alii vero ad rationem quatuor cum dimidio; qui loci ut supra imprudentissime à successoribus, nonnullis contradicentibus monachis, venditi fuere. » MS. 35.

3) D. Victorinus Schirillus Neapolitanus, professus Cavensis, rexit sacram hanc domum ab anno 1642, usque ad annum 1646, quo tempore, et ipse, et cœnobium, quampluri

rilé sur cet abbé et l' archiviste Dom Camille Massaro le loue d'avoir su obtenir, pour la Terre de Tramutola, le titre de « Chambre réser vée;» de s'être opposé aux usurpatious du Marquis de Pestillon et du duc de Sicignano, qui voulaient s' approprier une portion des biens que le Monastère possédait à S. Ange de la Forêt-Noire; enfin d'avoir enrichi l'église de nombreux et précieux ornements sacrés, qui furent employés aux solennités de la Fête-Dieu et de Ste Félicité de l'an 1645').

Durant le gouvernement de Dom Alexandre Cardito, (1647-48) éclata, à Naples, contre les Espagnols, la fameuse révolte de Thomas Aniello, plus connu sous le nom de Masaniello (7 Juillet 1647 ). Presque tous le royaume suivit alors l' exemple de la capitale, et les bénédictins de la Trinité eux-mêmes se déclarèrent pour le Vendeur de poissons. Par contre, les habitants de Cava, ceux de Vietri et ceux de Salerne tinrent pour le parti espagnol. Après la mort misérable de Masaniello (16 Juillet 1647), par ordre du Duc de Guise, le Protecteur de la Sérénissime République de Naples, le Prince Thomas de Savoie, à la tête de vingt-cinq vaisseaux français vint soutenir les révoltés et soumettre par la force, comme il en avait l'ordre, tous ceux qui ne voulaient point reconnaître la nouvelle république. Salerne tomba, par trahison, au pouvoir du Prince Thomas. Mais Vietri et Cava opposèrent de la résistance. Un capitaine de vaisseau fut tué d'un coup de fusil, dit « rayé, tandis qu'il commandait le débarquement sur la plage de Vietri (11 Août 1648). Le prince de Savoie en fut tellement irrité qu'il fit livrer la ville au pillage 2). Malgré les res

[ocr errors]

bus exagitatum est calamitatibus, quam silentio præterire prudenter censeo. Hic Abbas ex viginti novem locis montium, quos Monasto Romæ possidebat vendidit novem, ut ex libris apparet; imprudenter quidem, nam Monasterium, annuas taxas Romæ singulis annis transmittere tenetur. MS. 35.

1) Ricordi dell'anno 1521 al 1699, MS. fo 115 et suiv.

2) D. Alexander Carditus patria neapolitanus et professione monastica, præfuit ab anno 1646 ad annum 1647. Hoc anno Neapolitana plebs, coniuratione facta a Rege catholico defuit, cujus exemplum pene totum Regnum secutum fuit.» MS. 35. — « Nel ` giorno nove agosto dell'anno 1648, venne nella marina di Vietri l'armata Francese guidata dal Principe Tommaso di Savoja (sostenitore del Duca di Guisa, introdotto in Napoli nella rivoluzione di Tommaso Aniello, o sia Masaniello), composta tale armata di 25 Vascelli, ed il giorno di S. Lorenza diede battaglia a Salerno, che fu preso da' Francesi per tradimento dei Pastenesi, e verso la sera cominciò la battaglia alla Marina di Vietri, ed agli undici detto mese scesero le truppe in terra, e presero Marina e Vietri sino alla via di Salerno. Fecero un terribile saccheggio di arredi sagri nella chiesa di

« AnteriorContinuar »