Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Capucines de Bergues, d'après des copies conservées aux Archives générales des Capucins à Rome.

Notices nécrologiques.

IV, 217. Le P. Servais Franck, O. F. M., né le 14 juillet 1880, décédé le 17 avril 1921. Il était rédacteur en chef de la revue des Tertiaires: De Bode van den H. Franciscus. Il fit imprimer, pendant la guerre, un petit travail patriotique du poète P. Hilarion Thans O. F. M., (v. AFH XIV, 387) ce qui lui valut une arrestation. IV, 218. Le P. Apollinaire Schuurman, O. F. M., de la Province hollandaise, né le 6 mai 1866, décédé le 28 mai 1921. Bien versé en musique, il publia quelques compositions sacrées.

[ocr errors]

*** V, 1922. GRATIEN, O. M. Cap., Le grand schisme et la réforme des Cordeliers à Saint-Omer (1408-1409). Notes et documents. V, 5-15, 143-80. En France l'Observance était liée fortement à la fortune de Benoît XIII, Pape d'Avignon, qui avait exempté les Observants de la juridiction ordinaire des Ministres provinciaux. Par conséquent elle en subit plus ou moins toutes les vicissitudes. L'A. démontre ceci en détail pour le couvent de Saint-Omer (5-15) et publie ensuite 18 lettres de différents personnages publics, adressées au magistrat de Saint-Omer, un des rares amis constants des Observants. Les originaux y sont conservés aux Archives municipales. D'intérêt plus général est le vidimus de lettres de Charles VI, datées du 28 février 1499 (n. st.) où le roi prend sous sa garde les Observants français (167-172).

[ocr errors]

--

* HILDEBRAND, O. M. Cap., De Kapucijnen te Leuven, V, 37-43, 89-103. Voir AFH XIV, 390. Activité des Capucins à Louvain: ils assistaient les condamnés à mort et les pestiférés, ils confessaient les séculiers depuis 1735 et prêchaient, aux jours fixés, dans différentes églises conventuelles (37-43). Couvent de noviciat jusqu'à 1772, cérémonies religieuses, religieux remarquables, expulsion le 27 nov. 1796, vente du mobilier et des bâtiments. Rentrée à Louvain en 1898 (89-103). ** CHERUBIN DE RENAIX, O. M. Cap., Les Ordres Franciscains et Sa Majesté Albert I, Roi des Belges. Études généalogiques sur les Franciscains, ancêtres de sa Majesté, V, 44-53, 253-262. Voir AFH XIV, 390. J. GOYENS, O. F. M., Wereldlijke Derde Orde te Sint-Truiden. Kleedingen en Professies van 1689 tot 1719, V, 54-59. Liste des personnes admises au Tiers Ordre séculier à Saint-Trond, pendant les années 1689-1719, d'après le registre des vêtures et des professions, conservé aux Archives de la Province belge des Frères Mineurs. Relevons que le mariage d'une tertiaire suffit parfois pour la faire rayer. Liste des directeurs spirituels.

[ocr errors]

*** X, Quelques textes au sujet des Récollets de Dunkerque, V, 104-19. - I. Déclaration du magistrat de Dunkerque (1703), que le couvent des Franciscains, fondé en 1438, fut attribué alternativement à la Province française de S. Denis, aux Récollets flamands et enfin à la Province de S. Antoine d'Artois. II. Mémoire concernant la condamnation de l'ancienne église conventuelle et la pose de la première pierre de la nouvelle (1771 s.). III. Plainte de deux Récollets contre leur gardien et procès-verbal de l'enquête faite par les officiers municipaux (1790).

IV. Arrêts du Conseil municipal concernant l'ouverture de l'église des Récollets et le recensement chez eux (1797). V. Procès-verbal de la fermeture de l'église (1792). VI. Inventaire de la sacristie (1792). Les originaux sont aux Archives comm. de Dunkerque.

*** HUGOLIN LIPPENS, O. F. M., La Nécrologie des Sœurs Franciscaines de Bree (1464-1813), V, 120-42. Description sommaire d'un codex du British Museum, coté: add. 26663, généralement attribué à une communauté de religieuses de Weert (Limb. holl.). C'est un lectionnaire en langue hollandaise. L'A. prouve sa provenance du couvent Notre-Dame à la Rivière» des Sœurs Franciscaines de Bree (Limb. belge), fondé en 1464, supprimé en 1796. C'étaient des Tertiaires cloîtrées. Le nécrologe, à la fin du MS., commencé vers 1510 et tenu à jour jusqu'à 1813, est publié ici et enrichi de beaucoup de notes biographiques.

[ocr errors]

*** JÉRÔME GOYENS, O. F. M., Sœurs du Tiers Ordre à Bruges. Textes inédits, V, 181-193; VI, 51-61; VII, 41-64. Publication de 17 actes, conservés aux Archives de l'État à Bruges ou de la province Belge des Frères Mineurs, concernant des fondations, des donations et des rentes etc. en faveur des Soeurs Grises de la Rue des Oies (v. AFH IV, 716) des Soeurs du Tiers Ordre, rue du S. Esprit (depuis 1637 Conceptionnistes) ou des Sœurs de l'hôpital S. Elisabeth (Annonciades depuis 1517). Les documents vont de 1373 à 1586.

*** HILDEBRAND, O. M. Cap., Marcus van Aviano te Mechelen (1681), V, 194-208. Guérisons obtenues et autres faits merveilleux à l'occasion d'une visite à Malines en 1681 du fameux Marc d'Aviano, O. M. Cap. Les données de l'enquête officielle.

*** A VAN DEN WYNGAERT, O. F. M., Examen des théories du R. P. Mandonnet sur l'Ordo de Poenitentia, V, 229-48; VI, 5-16. L'A. résume d'abord en une thèse générale les théories bien connues du P. Mandonnet sur les origines de l'Ordo de Poenitentia ou d'après lui de l'Ordre franciscain, et la segmentation postérieure en trois branches nettement distinctes. Puis il la reprend per partes, en y reprenant les arguments du savant Dominicain, et démontre leur manque de base et de solidité. C'est aux mots poenitentia », Fratres de Poenitentia» et « Ordo de Poenitentia des premiers biographes de S. François et des sources les plus anciennes que Mandonnet se méprend en y empreignant ses propres idées.

**

* H. GOYENS, O. F. M., Wereldlijke Derde Orde te Tongeren, 16401772, V, 249-52. Listes des Tertiaires séculiers à Tongres et des religieux qui les recevaient (1640-1772), tirées de deux MSS., le Nécrologe et le Memoriale Guardiani du couvent de Tongres, conservés là aux archives des Frères Mineurs.

***Notices nécrologiques. V, 60-4. Mgr. Emmanuel (Alphonse) van den Bosch, O. M. Cap. et Év. tit. de Pario. Né à Anvers le 13 juin 1854, il partit pour la mission d'Allahabad (Indes anglaises) 1884, joignit ses confrères et compatriotes à Lahore 1890, y fut sacré évêque 1891, transféré à l'archidiocèse d'Agra 1892. Ayant dû rapatrier et se démettre à cause de sa mauvaise santé 1894, il passa le reste de sa

[ocr errors]

vie en Belgique. Le 15 oct. 1921 il décéda à Bruges.

[ocr errors]

V, 209. Pierre de Alcantara (Eugène L.) Toussaint, O. F. M. Né le 11 février 1858; avant d'être reçu dans l'Ordre il publia des articles et un travail du genre littéraire. Plus tard il écrivit un beau livre flamand sur « L'excellence de l'Immaculée Conception ». Mort le 25 nov. 1921. V, 209-10. Elzéare (Arnold) Kaal, O. F. M. Né le 14 mars 1877, il publia une série de conférences flamandes sur la règle du Tiers Ordre. Décédé le 12 déc. 1921. - V, 310. Julien (Théophile) Adons, O. F. M. Né le 16 juin 1879, depuis 1905 missionnaire en Chine, il y fut martyrisé le 16 janvier 1922. * VI, 1923. H. MOSMANS, C. SS. R., Het voormalige Capucijnenklooster te Wittem, VI, 17-50, avec deux pl. hors texte. L'A. donne la description bien documentée de la personne du fondateur, de l'église, de la vie religieuse, de l'activité apostolique et de la suppression des Capucins à Wittem (Limb. holl.). Le fondateur Ferdinand, comte de Plettenberg et seigneur de Wittem, posa lui-même la première pierre le 16 juin 1729; la permission de l'autorité diocésaine suivit en 1730. L'église était consacrée à S. Jean Népomucène. Expulsion des religieux le 31 janvier 1797. En 1835 les Rédemptoristes achetèrent les bâtiments. Ils y sont maintenant les pieux continuateurs des anciennes dévotions franciscaines, aussi bien que les diligents conservateurs des souvenirs capucins et d'une partie de leurs archives. Parmi les annexes est une liste incomplète des gardiens.

SERAPHIN BELMOND, [O. F. M.] A propos de la philosophie de Duns Scot. A l'occasion d'un ouvrage récent. VI, 83-104. Éxamen cri

tique de quelques points du travail de Bernard Landry, Duns Scot (Paris, 1922), dont on parlera.

*

**

ANASTASE VAN DEN WYNGAERT, O. F. M., Les Origines et la Règle primitive de l'Ordo de Poenitentia, VI, 105-19. C'est la partie constructive des études que l'A. a consacrées ici au même sujet: Fr. IV, 77ss. Il y refait en résumé les travaux de W. Goetz, Die ursprünglichen Ideale des hl. Franz von Assisi, dans Hist. Vierteljahrschrift, VI, 1903, 19-50, et de H. Tielemann, Studien zur Individ. des Franz. v. Assisi, 1914, [v. AFH XVII, 425 ss.], pour adopter leurs conclusions: S. François a fondé trois Ordres, distincts depuis leur origine: les Frères Mineurs en 1209, les Clarisses en 1211 et les Tertiaires en 1221. Suit un résumé, bien documenté et avec quelques additions, d'un article du même A. paru dans AFH XIII, 3-77, sur la Règle primitive du Tiers Ordre.

* HILDEBRAND, O. M. Cap., Marcus van Aviano te Antwerpen (1681), VI, 120-134. Publication de textes inédits relatifs à la visite du P. Marc d'Aviano, O. M. Cap. à Anvers, les 20-23 juin 1681, et aux guérisons y opérées, d'après des documents conservés aux Archives des Capucins belges à Iseghem, de Notre-Dame d'Anvers et de l'archevêché de Malines.

[ocr errors]

** L. TAFFIN DE VEZON, Mélanges. Litanies en l'honneur de Mère Françoise Taffin de Saint-Omer, VI, 135-9. Le texte de ces curieuses litanies y est donné d'après deux feuilles volantes imprimées au XVIIe siècle.

*** H. NĖLIS, Philippe-le-Bon et les Frères Mineurs de Bruges (1451), VII, 115-7. — L'A. publie un ordre de paiement de Philippe, 7 avril 1451, au receveur général des finances, d'une somme de 120 livres. La somme devait servir aux frais de réparation de trois verrières, placées derrière le maître-autel de l'église des Frères Mineurs à Bruges. L'original est aux Archives générales du royaume à Bruxelles.

.*. HUGOLIN LIPPENS, O. F. M., Les premiers Statuts des Observantins de la Province de Flandre 1525-1542, VII, 118-36, 195–214. — Dans une longue introduction bien documentée l'A. examine d'abord les origines de la Provincia Flandriae. Quoique l'approbation, 1 déc. 1523, motivât l'érection par l'excessive étendue de la Province-mère: Provincia Franciae, et la diversité de langues (118-9), c'était, au fond, une affaire politique (120-1). Premiers pas de la jeune Province (122-4); description détaillée du MS. 142, contenant les Statuts, et conservé à la bibliothèque de la Société archéologique de Namur 124-30. Les premiers chapitres provinciaux ne firent que peu de statuts 131-2); en 1542 on résolut de les réunir en code complet et définitif, qui resta en usage jusqu'à 1628 (152-4). Deux de ses prescriptions s'expliquent par les circonstances particulières du pays 134-5. En complétant quelques laeunes, dues au copiste 135-6, l'A. publie le texte, pourvu de notes explicatives, 195-214', d'après la seule copie connue du MS. 142.

.*, P. HILDEBRAND, O. M. Cap., Derde ordelingen te Kortrijk en omstreken in de XVII-XVIII® eeut, VII, 137-52. Publication d'une liste (1674-1772) des membres du Tiers Ordre à Courtrai et aux environs, d'après un registre provenant de l'ancien couvent des Capucins au même lieu et maintenant à la bibliothèque communale de cette ville. P. HILDEBRAND, O. M. Cap., Le Theologien Fulgence Bossaert de Steenvoorde, Capucin, VII, 188-94. Henri Bossaert, promu à un canonicat à Ypres le 23 janvier 1694, se demit de cette charge en 1698. Ayant pris le nom de Fulgence en entrant chez les Capucins de l'aneienne Custodie flamande, il fit les vœux le 15 nov. 1703. Le P. F. B. fut plusieurs fois lecteur et mourut le 14 août 1746. Ses Principia theologiae moralis et scholasticae en 6 vols, furent publiés à Ypres, en 17801783 et réédites à Bois-le-Duc en 1815-1817.

.*. WILLIRRORD LAMPEN, O, F. M., Documenten aangaande de Minderbroeders te Alkmaar, VII, 215-26. - En faisant des recherches pour Thistoire des martyrs franciscains d'Alkmaar v. AFH XVI, 453-68; XVII, 13-29, 169-92, le P. W, L. a rencontré aux archives paroissiales de S. Laurent en cette ville un MS, compose au XVIII siècle par le curé W. Kleet. Il en publie des extraits, qu'il ne pouvait pas bien insérer dans ses articles latins. Les notes se rapportent au couvent, aux martyrs, et aux missionnaires franciscains, qui de 162 jusque vers 1854 out desservi une station à Alkmaar. Une liste incomplète de ces missionnaires est dressee d'après les données des archives communales et celles d'une liste des detunts, tenue p'us ou moins à jour, dans notre convent de Megen.

[graphic]
[ocr errors]

J. GOYENS, O. F. M., Documents sur les Clarisses de Bruges, VII, 227-39. Publication un peu hâtive de neuf documents (1268-1591) concernant des donations faites aux Clarisses de Bruges et l'administration de leurs biens temporels. Huit, peut-être les neuf originaux sont aux Archives de l'État à Bruges.

[ocr errors]
[ocr errors]

Lá pré

P. HILDEBRAND, O. M. Cap., Nos Adieux, VII, 255-6. sente livraison de la Franciscana sera la dernière de toute la série. Nous déplorons, autant que son Rédacteur, la cessation de cette revue très méritoire et utile notre chronique en témoigne mais disposant, malgré de larges sympathies, de trop peu de ressources matérielles (255). P. HILDEBRAND O. M. Cap. Un mouvement pseudo-mystique chez les premiers Capucins belges, VII, 257-63. S'appuyant sur un coutumier ms., approuvé dans la congrégation de Gand en 1594 (maintenant aux Archives des Capucins de Belgique à Iseghem), l'A. étudie un mouvement spirituel spécial, qui se fit jour parmi la jeunesse de cette Province, fondée en 1585. Les tenants de cette espèce de quiétisme, exagéraient la contemplation au dépens des autres pratiques religieuses, même de la charité fraternelle. Le premier chapitre mit fin à ce mouvement dangereux, mais le mal se fit sentir longtemps encore. Les PP. François Nugent (v. AFH VII, 797) et Hippolyte de Bergame étaient parmi les principaux promoteurs.

* WILLIBRORD LAMPEN, O. F. M., Een reis naar Jerusalem in 1614, VII, 264-7. Par suite d'un pari un certain Simon Pieterszoon, bourgeois de Haringkarspel, en Hollande, entreprit en 1614 un voyage en Terre Sainte. La relation partielle, extraite de la Chronyck van de stad Medemblik, Hoorn 1764, (compilée par Dirk Burger van Schoorl), est réimprimée ici pour appeler l'attention sur la description minutieuse des cérémonies, usitées lors de l'arrivée des pélerins à Jérusalem. Le nom de ce pélerin n'est pas mentionné dans la Navis Peregrinorum: Diar. Terrae Sanctae, II, 1909.

[ocr errors]
[ocr errors]

* J. GOYENS, O. F. M., Fundatie van Missen enz. bij de Brugsche Minderbroeders (1477), VII, 268-73. Publication d'un acte fondant une messe quotidienne et deux anniversaires chez les Frères Mineurs Conventuels de Bruges. Original aux Archives de l'État à Bruges.

**

[ocr errors]

P. HILDEBRAND O. M. Cap., Le ministère de la prédication chez les anciens Capucins flamands (1630), VII, 274-314. En s'établissant aux Pays-Bas espagnols en 1585, les Capucins s'en tenaient généralement aux prescriptions de leurs anciennes constitutions, lesquelles défendaient d'entendre les confessions des séculiers. Mais les exigences du ministère apostolique, la nécessité, surtout dans la campagne, apportèrent bientôt des modifications, et plus tard la défense dut être levée vers 1677. La publication du Liber stationum de la province, composé en 1630 et conservé aux Archives des Capucins à Iseghem, montre l'étendue de l'activité apostolique des PP. Capucins à cette époque. Pour l'histoire d'autres religieux et pour l'histoire locale il y a ici beaucoup à glaner. Cette publication importante est bien digne de clore la série d'une revue, qui a tant contribué à faire connaître l'histoire des Franciscains en Belgique et en Hollande.

« AnteriorContinuar »