Chroniques d'Enguerrand de Monstrelet: p. 150. Duclercq, J., seigneur de Beauvoir en Ternois. Mémoires, 1448-1467

Portada
Verdière, 1826
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página cxxxv - Mars (nouv. style) l'hclippc, par la grace de Dieu, duc de Bourgoingne, de Lothier, de Brabant et de Lembourg, conte de Flandres, d'Artois, de Bourgoingne, palatin de Haynnau, de Hollande, de Zellande et de Namur, marquis du saint Empire, seigneur de Frise, de Salins et de Malines...
Página civ - ... affaires; et tels seigneurs ya qui n'ont que treize livres de rente, en argent, qui se glorifient de dire : « Parlez à mes gens », cuidans par cette parole contrefaire les très-grands seigneurs.
Página clii - Je n'ai point naturellement l'esprit désapprobateur. Platon remerciait le ciel de ce qu'il était né du temps de Socrate ; et moi, je lui rends grâces de ce qu'il m'a fait naître dans le gouvernement où je vis, et de ce qu'il a voulu que j'obéisse à ceux qu'il m'a fait aimer.
Página lxviii - D'autres fois les cheveux sont ronds et courts comme une perruque , qui aurait même une tonsure ou mouche au sommet. Olivier de la Marche raconte qu'en i46o « le duc » Philippe eut une maladie , et par conseil de ses » médecins se feit raire la teste et oster ses che» veuxjetpour n'être seul rais etdénué de sesche» veux, il feit un édict que touts les hommes no...
Página lxxiv - J'ai blanchet dont eus se font blanches ». Les dames, si jamais ce livre leur tombe sous la main, ce que nous n'osons espérer , seront peut-être bien aises d'avoir la recette dont se servaient leurs aïeules. Un certain Ogier ou Augier s'exprime ainsi dans un sirvente : « Je ne peux souffrir le teint » blanc et rouge que les vieilles se font avec l'on» guent d'un œuf battu qu'elles s'appliquent sur le i.
Página 15 - ... de réparer ; pour lesquelles causes et aultres le roy délibéra par conseil, de leur faire la guerre par mer et par terre. Et feirent, lui et le duc de Bretaigne , assembler leurs gens de toutes parts. Durant lequel temps les Anglois feirent une saillie sur les gens du duc de Bretaigne , lesquels les reboutlèrent très asprement, sy qu'ils l'eurent que prins que morts , six vingts Anglois.
Página lxxiii - Tours pour plourer et gémir ses péchiés en prison fermée , l'espace de sept ans, en pain de douleur et en eau de tristesse. Icelle josne fille , comme on disoit...
Página xcvi - Ce qui est d'accord avec les auteurs de l'Art de vérifier les dates, qui disent que l'écu qui avait cours en i435, et qui s'appelait à la couronne , était d'or fin , et de la taille de 70 au marc; ainsi les 5o,ooo écus payés à Philippe pour les équipages et joyaux qu'on avait pris à son père, quand on l'assassina, pesaient yi4 marcs 2 onces 2 gros, 16 grains; et à raison de 828 liv.
Página cxxxii - Saint-Paul, un hymne en l'honneur de Virgile ; on y supposait que l'apôtre des nations arrivant à Naples, tourna ses regards vers le mont Pausilippe , où reposent les cendres de Virgile, et qu'il regretta de n'avoir pu le connaître pendant sa vie, afin d'en faire un prosélyte; ce qu'exprime la strophe suivante : Ad Maronis mausolcum Ductus , fudit super eum i.
Página 69 - Lymaigne, de monseigneur Ferry de Loherraine (Lorraine), de Jehan son frère, seigneur de Traynel, chancellier de Franche, des seigneurs de Blanville et de Pruilly, des baillis de Berry et de Lyon, et de plusieurs autres chevalliers, escuyers, et de gens d'armes et de traicts, jusques au nombre de six cent lanches ; et alla coucher à Saint-Pierresur-Dive, et le lendemain àJaure, et l'autre jour après alla disner avecq touts...

Información bibliográfica