Imágenes de páginas
PDF
EPUB

530 L'ART DE LIRE A HAUTE VOIX. retiennent quelquefois la passion, mais sans la cacher : tout doit trahir un caur sensible. Et quel art ne demandent pas ces demi-teintes d'un sentiment, répandues sur un sentiment contraire; surtout dans les scènes où l'intérêt d'une situation exige que ces nuances ne soient aperçues que des spectateurs, et qu'elles échappent à la pénétration des personnages intéressés !

[ocr errors]

Je n'ai plus rien à ajouter, Messieurs, aux développemens que je m'étais proposé de vous présenter sur les questions qui se rattachent à la poésie dramatique ; et je termine ici mon cours, dont le souvenir me sera toujours cher, soit par le zèle avec lequel vous avez constamment encouragé mes efforts, soit par

les

progrès qui ont couronné vos soins et votre assiduité. Suivez, Messieurs, le noble enthousiasme dont vos âmes ont été saisies à la vue des bienfaits du bel art de la parole; mais que vos triomphes soient toujours dignes de lui; qu'il soit dans vos mains une arme toujours protectrice de l'innocence, de la justice, de la vérité, de l'honneur et de la vertu : à ce titre je me réjouirai de vous avoir servi de guide dans la carrière que vous venez de parcourir, et pour laquelle je réclame votre bienveillance en retour des sentimens d'estime et d'attachement que vous m'avez inspirés.

EIN.

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE VOLUME.

1

V

[ocr errors]

.

1

[ocr errors]

Pages
AVERTISSEMENT de l'Auteur sur cette nou-

velle édition, et sur un ouvrage destiné à lui

servir de complément.
Introduction au Cours de l'art de lire à haute voix.
PREMIÈRE PARTIE. Des

moyens

de

cap-
tiver l'oreille, ou des conditions grammaticales

d'une bonne prononciation.
PREMIÈRE LEÇON. Avant de déclamer, il faut

savoir parler.
I. Du génie de la langue française , quant à la
formation des sons simples et des sons articulés
qui constituent son alphabet.

5
Il. Des suns simples ou voyelles, et première-

ment des signes orthographiques qui les modi-
fient.

9
III. Des sons composés.

19
Des sons nasals.

24
IV. Des sons articulés ou consonnes,

26
SECONDE LEÇOn. Des conditions d'une bonne

articulation, dans la prononciation des lettres
et des syllabes qui constituent les mots. .

30
SECONDE PARTIE. Des moyens de frapper

l'esprit ou de l'art de phraser.
TROISIÈME LEÇON.

4,

.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

162

[ocr errors]

.

163

[ocr errors]

'

178

[ocr errors]
[ocr errors]

184

[ocr errors]

TROISIEME PARTIE. Des moyens de tou-

cher le coeur, ou de l'art des intonations.
SEPTIÈME LEÇON.
De la nécessité de joindre à toute lecture publique,

des intonations appropriées non-seulement au
genre du sujet qu'on lit, mais encore au carac-
tère des sentimens et des situations qu'il ren-
ferme.
HUITIÈME LEÇON. De l’élendue des facultés de

la voix humaine pour fournir aux intonations
oratoires ; raisons pour lesquelles il y a

si

peu
de personnes qui , dans les lectures soutenues ,

sachent faire usage de ces facultés. .
NEUVIÈME LEÇON. Des avantages que présente

la langue française pour satisfaire à la loi des

intonations.
Suite de la Neuvième Leçon. Des intonations

vicieuses, du caractère des vices dont elles peu-
vent étre frappées, et des moyens de les corriger

et de les régulariser.
Des intonations insignifiantes ou qui n'expri-

ment rien. .
Des intonations fausses et qui sont le résultat du

mauvais goût ou d'un défaut d'intelligence.
Des intonations qui expriment trop..
Des intonations qui expriment désagréablement,

et qui résultent de quelque vice de l'organe

vocal.
Des intonations d'imitation.
DIXIÈME LEÇOn. Des mouvemens divers dont

l'âme est susceptible, des figures et des pensées
qui les expriment dans le discours , et de la cor-

192

.

193

[ocr errors]

198

201

206

212

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

221

.

[ocr errors]
[ocr errors]

respondance des intonations avec ces mouve-
mens et leur expression.

217
I. Des intonations qui répondent aux mouvemens

de l'ame qui s'élève. .
11. Des intonations qui répondent aux mouvemens
de l'âme qui s'abaisse. .

243
I/1. Des intonations qui répondent aux mouve-
mens de l'âme qui s'élance en avant.

259
QUATRIÈME PARTIE. Des moyens de
plaire aux yeux, ou de l'action extérieure du
lecteur.

305
1. De la contenance et du maintien du lecteur.

307
II. Du jeu de la physionomie.
III. Du geste.

320
CINQUIÈME PARTIE. Application des

principes de l'art de lire à haute voix, à la lec-

ture des ouvrages d'éloquence et de poésie.
ONZIÈME LEÇON. Des ouvrages d’éloquence

du genre démonstratif, et de leur lecture ou
de leur débit.

331
Fragmens d'un poème sur l’Art de précher, à

344
DOUZIÈME LEÇON. Des ouvrages d'éloquence

qui appartiennent au genre délibératif, et de
leur lecture ou de leur débit.

359
TREIZIÈME LEÇON. Des ouvrages d'éloquence

du genre judiciaire et de la diction propre au
barreau.

375
QUATORZIÈME LEÇON. De la lecture des ou-

402
vrages de poésie.
Principes généraux de lecture qui sont applica-
bles à tous les genres de poésie.

405

329

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

un abbé.

[ocr errors]
[ocr errors]

.

[ocr errors]
[ocr errors]
« AnteriorContinuar »