Imágenes de páginas
PDF
EPUB

l'attention qu'il porte à ce qui lui est dit. Si les répliques de part et d'autre deviennent vives et pressantes, l'attention de ces interlocuteurs redouble , et elle prend sur tout leur être un caractère plus marqué. Poussons plus loin la similitude. Si l'entretien dégénère en contestation, en paroles offensantes, en reproches, ou en menaces, alors l'attention silencieuse se combine avec des mouvemens passionnés qui expriment ou l'impatience, ou la fierté, ou la surprise, selon les atteintes reçues ; telle est l'image du jeu muet.

Savoir écouter est donc la première condition de cette expression extérieure au théâtre : il n'est point de scène, soit comique, soit tragique, où elle ne doive entrer. Tout personnage introduit dans une scène

y est plus ou moins intéressé; tout ce qui l'intéresse doit fixer son attention, et tout ce qui fixe son attention doit être nécessairement écouté. Voilà ce qui fait la condamnation de ces acteurs impardonnables dans leurs négligences, et qui, insensibles et sourds dès qu'ils ont cessé de parler , s'occupent à parcourir le spectacle d'un oeil indifférent et distrait, en attendant

que

leur tour vienne de reprendre la parole. On appelle cela n'étre pas en scène, on devrait dire, n'étre pas digne de la scène; car , s'il existe une indécence au théâtre, c'est bien celle-là : elle suppose,

dans celui qui en mérite le reproche, non-seulement une absence absolue de bon sens, mais encore une impertinence pour laquelle il n'y a pas de nom, J'ai observé que ces écarts se manifestaient particulièrement parmi les actrices qui bien souvent se permettent, dans leurs silences, d'établir une espèce de colloque de regards avec des personnes placées dans une loge voisine. C'est outrager la décence publique

l'art théâtral : la plus belle figure du monde ne devrait jamais obtenir grâce pour une pareille li

autant que

cence.

Mais il ne suffit pas de savoir écouter dans le jeu muet, il faut encore que, dans l'attention silencieuse de l'acteur, soient empreintes toutes les passions que le dialogue éveille ou excite dans l'âme des interlocuteurs. Souvent, ce sont des atteintes subites et profondes

que le cour y reçoit; souvent, ce sont des consolations et des joies inespérées qui en résultent. Tantôt il faut écouter avec douleur, tantôt avec mépris, tantôt avec fierté, tantôt avec indignation : chacune de ces passions doit donner à l'attention une expression particulière, et cette expression doit s'étendre à tout l'individu de l'acteur qui écoute. Mais que de ménagemens demande ce jeu muet, si nécessaire à la complète illusion théâtrale , pour être toujours d'accord avec les décences de la scène ! Je l'ai vu quelquefois entièrement dénaturé, changé même en expression ridicule , par l'immodération ou par perfluilé des mouvemens qui l'accompagnaient; je l'ai vu souvent grossièrement démenti par une action froide, sèche, compassée et sans vie, par des traits inanimés de physionomie qui annonçaient le peu de part que l'âme prenait à cette action. Dans tous ces cas,

le jeu muet ne mérite pas de porter lenon qu'on lui

la su

donne; ce n'est qu'une fiction fausse, sans effel, et insupportable à l'oeil comme au goût.

Au reste, le jeu muet est susceptible de mille modifications accidentelles, dont un acteur habile peut tirer le plus grand avantage pour l'expression d'une situation. Dans combien de circonstances, la crainte, le respect, ou toute autre cause, doivent le comprimer, du moins dans son action sensible ? Mais alors, par quelles nuances délicates s'échappent les agitations d'une âme ulcérée et qui se fait violence pour ne pas céder à ses émotions! Ailleurs, une passion peut être tellement profonde et peser avec tant de force sur le coeur , qu'il ne reste au jeu muet aucun moyen de l'exprimer; c'est la stupeur qui en prend la place : ingentes stupent : mais alors encore, combien cette absolue immobilité, combien ce silence de l'âme peut devenir savant, et plus fécond en expressions fortes que tous les mouvemens réunis de la douleur et du désespoir ! Ailleurs, le jeu muet est tout en signes d'adulation et de joie, tandis que

la
rage

est dans le coeur; mais à travers ces apparences, que d’émanations du sentiment contenu peuvent jeter de l'intérêt sur cette situation, et la rendre plus expressive !

Ainsi le jeu muet peut être tantôt simple et tantôt mixte : il est simple, lorsque l'action extérieure peint le sentiment dans toute sa force, dans toute sa vérité; et il est miste lorsque deux ou plusieurs sentimens agitent une âme et doivent recevoir une expression simultanée à travers les efforts que l'on fait pour

les dissimuler. La crainte, la fierté, la pudeur, le dépit 530 L'ART DE LIRE A HAUTE VOIX. retiennent quelquefois la passion, mais sans la cacher : tout doit trahir un cour sensible. Et quel art ne demandent pas ces demi-teintes d'un sentiment, répandues sur un sentiment contraire; surtout dans les scènes où l'intérêt d'une situation exige que ces nuances ne soient aperçues que des spectateurs, et qu'elles échappent à la pénétration des personnages intéressés !

Je n'ai plus rien à ajouter, Messieurs, aux développemens que je m'étais proposé de vous présenter sur les questions qui se rattachent à la poésie dramatique ; et je termine ici mon cours, dont le souvenir me sera toujours cher, soit par le zèle avec lequel vous avez constamment encouragé mes efforts, soit par

les

progrès qui ont couronné vos soins et votre assiduité. Suivez, Messieurs, le noble enthousiasme dont vos âmes ont été saisies à la vue des bienfaits du bel art de la parole; mais que vos triomphes soient toujours dignes de lui; qu'il soit dans vos mains une arme toujours protectrice de l'innocence, de la justice, de la vérité, de l'honneur et de la vertu : à ce titre je me réjouirai de vous avoir servi de guide dans la carrière que vous venez de parcourir, et pour laquelle je réclame votre bienyeillance en retour des sentimens d'estime et d'attachement que vous m'avez inspirés.

EIN.

« AnteriorContinuar »