Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

DE L'IMPRIMERIE ET DE LA FONDERIE STÉRÉOTYPES
DE PIERRE DIDOT L'Aixé, ET DE FIRMIN DIDOT.

AN XI (1803.)

HARVARD UNIVERSUY

LIBRARY

SUR LA VIE ET LES OUVRAGES

DE RACINE (1). JEAN RACINE naquit à la Ferté-Milon le 21 décembre 1639 : il apprit le latin au college de Beauvais , et le grec sous Claude Lancelot, sacristain de Port-Royal. Ce savant homme , auteur de plusieurs ouvrages utiles, le mit, dit-on, en moins d'un an, en état d'entendre Euripide et Sophocle. L'expérience prouve qu'il n'y a aucune langue, ni même aucune science, dans laquelle, avec de l'application, de l'aptitude , et , ce qui est plus rare encore, de bons maitres,

on ne puisse faire des progrès assez rapides : mais la langue grecque est si étendue, si abondante; ses formes sont si variées, si hardies; et la plupart des mots qui la composent ont des nuances si délicates, si fugitives, et cependant si distinctes pour qui sait les saisir, qu'on persuadera difficilement à ceux qui ont fait une étude approfondie de cette langue que neuf ou dix mois, un an même, si l'on veut, aient suffi à Racine pour bien entendre Euripide, et sur-tout Sophocle , dont les chours ne sont pas sans obscurités, même pour les meilleurs critiques.

Racine montra dès ses premieres années un goût très vif pour la poésie. Son plus grand plaisir étoit d'aller s'enfoncer dans les bois, dont le vaste silence cst si favorable à la méditation, et semble même y inviter. C'est là que, solitaire, il lisoit sans cesse les tragiques grecs , qu'il savoit presque par coeur, et. dont il a osé le premier transporter dans sa langue les tours, les expressions et les images.

(1) Par le cit. Naigeon, membre de l'institut nat.

« AnteriorContinuar »