Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Liste des évêques de Maguelone pendant cette même période

(d'après GERMAIN)

Arnaud...
Bertrand...
Godefroid..
Galtier ....
Raimond..
Jean de Montlaur I......
Guillaume Raimond.....
Guillaume de Fleix......

1030-1060
1060-1080
1080-1104
1104-1129
1129-1158
1158-1190
1190-1196
1196-1203

Guillaume d'Autignac...
Bernard de Mèze...
Jean de Montlaur II...
Rainier .
Pierre de Conques.
Guillaume Christol....
Bérenger de Frédol...
Gaucelm de la Garde....

1203-1216 1216-1232 1232-1247 1247-1249 1249-1256 1256-1263 1263-1296 1296-1306

Liste des prévôts de Maguelone

La liste des prévôts de Maguelone, telle qu'elle a été donnée jusqu'ici par les historiens, est très incomplète. Nous allons tâcher de la reconstituer, aussi complète que possible, depuis les temps les plus reculés jusqu'à l'année 1500. Nous donnons la liste de la Gallia et de GERMAIN ; en face nous donnerons la nôtre. La date mise à côté du nom indique l'année où le prévòt fut élu, ou, du moins, la date du document le plus ancien que nous avons trouvé sur lui.

[blocks in formation]

Guillaume de Fleix pour le sacrer. Le Pape chargea l'abbé de Citeaux d'informer contre lui. On ignore s'il mourut pendant l'enquête, ou s'il survécut à la nomination de l'abbé de Citeaux, Arnaud II.

(1) Bertrand Gauzman n'a pu être prévôt en 1176, puisque l'évêque de Toulouse à qui succéda Fulcrand vivait encore en 1177.

(2) GERMAIN suit l'opinion généralement admise qui rattache Bernard à la famille seigneuriale des Gaucelms de Lunel. Cette opinion peut être soutenue, mais avec prudence (Voir ce que nou disons de ce prévôt dans le tome I du Bullaire, p. 102).

(3) Le premier acte que nous connaissons dans lequel ce prévôt est nommé est du 18 février 1177 (n. s. 1178).

[blocks in formation]

Bernard de Mèze ().....
Bertolfe (2)......
Jean de Montlaur.
Sicard d'Olargues (3)......
Bernard de Murviel...
Jean de Gondalric...
Pons III .....
Jean Atbrand..
Raimond de Boussagues..
Adhémar de Cabrerolles ..
Raimond de Beaupuy.
Raimond d'Agonès.....
Guillaume de la Tour..
Jean de Vissec.....
Raimond de Canillac (*)
Pons d'Olargues (5)
Aymeric de Boussagues 6).
Bérenger de Salmon..
Astorge de Gozon...
Bernard Victoris).
Fabre d'Actiles ...
Marqués de Soubeyras (*).

12.. (?) 1216 (?) 1224 (?) 1231 (?) 1247 1225 1258 1263 1266 1288 1312 1316 1319 133) 1328 1356 1367 1383 1404 1420 (?) 1433 1450 ?

[blocks in formation]
[ocr errors]

(1) Nous ne pouvons accepter la date fournie par GERMAIN. Bernard de Mèze fut élu évêque en juillet 1216.

(9) Bertolfe dut succéder à Bernard de Mèze en 1216. Ce prévôt ne nous est connu que par deux bulles d'Honorius III ordonnant de le reconnaitre dans cette dignité (Voir tome II, bulles du 8 avril 1217). Le premier acte connu de Jean de Montlaur est de 1228 : il est donc bien probable qu'entre Bernard de Mèze et Jean de Montlaur il y a eu un autre prévôt.

(3) Sicard d'Olargues succéda à Jean de Montlaur dans les fonctions de prévôt. En quelle année Jean de Montlaur fut-il élu évêque? GARIEL et D'AIGREFEUILLE font mourir Bernard de Mèze en 1232: c'est ARNAUD DE VERDALE qui a raison en lui donnant quatorze ans et cinq mois d'épiscopat, bien que, de fait, il lui en donne seize en le faisant mourir en 1232. Elu en juillet 1216, Bernard mourut en janvier 1231. Jean de Montlaur II fut élu peu après, ainsi qu'en témoigne l'enquête ordonnée par Grégoire IX (Voir au tome II, bulles du 21 mars 1231 et 7 juillet 1232). Sicard dut donc être élu prévôt en 1231.

(*) Raimond de Canillac succéda comme prévôt à Jean de Vissec, par conséquent en 1328, quand celui-ci fut élu évêque de Maguelone. Il dut résigner la prévôlé quand, en 1345, il fut nommé archevêque de Toulouse, puis cardinal.

(5) Ce prévòt n'est connu que par un acte de novembre 1336.
(6) Ce prévôt ne nous est connu que par un acte du 10 avril 1367.

(1) Bernard Victoris n'apparait avec le titre de prévôt que dans un acte de 1421 (Cf. J. ROUQUETTE, Pierre Adhémar, dans Revue hist. du diocèse de Montpellier, 3. année, p. 192). Il fut vestiaire de Maguelone et vicaire capitulaire à la mort de Pierre Adhémar, en 1418. Il dut être élu prévôt peu après, en 1419 ou 1420. Bien que nous ayons étudié spécialement l'histoire du diocèse au X ve siècle, et que nous possédions une grande quantité d'actes sur tous ces prévòts dont nous insérons les noms pour la première fois dans cette liste, nous ne pouvons encore préciser exactement le jour, parfois même l'année de leur élection.

(%) Marqués de Soubeyras a joué un grand rôle dans le diocèse de Maguelone de 1450 à 1471:

[blocks in formation]

Rois de France contemporains des faits rapportés dans le Bullaire

de l'Église de Maguelone

Henri I..
Philippe I....
Louis VI..
Louis VII.
Philippe-Auguste.....

1031-1060
1060-1108
1108-1137
1137-1180
1180-1223

Louis VIII ..
Saint Louis..
Philippe le Hardi..
Philippe le Bel..

1223-1226 1226-1270 1270-1285 1285-1314

Comtes de Melgueil contemporains des faits rapportés dans le Bullaire

de l'Église de Maguelone

(d'après GERMAIN) BERNARD III, comte en 988, neveu de Pierre de Melgueil, évêque de Maguelone,

encore comte en 1036; épouse Adèle. RAIMOND I, fils du précédent, comte en 1055 ; épouse Béatrix. PIERRE, fils du précédent, épouse, en 1065, Almodis, fille du comte de Toulouse ;

se déclare, en 1085, vassal du Saint-Siège: était mort en décembre 1087. RAIMOND II, fils du précédent: dut mourir vers 1120. BERNARD IV, épouse, vers 1120, Guillemette de Montpellier; meurt en 1132.

il fut le bras droit de Maurus de Valleville; il dut mourir vers 1472, et eut pour successeur Jean de Costa.

(1) Secundin de Sarrat est un des prêtres les plus marquants du diocèse à la fin du XV° siècle. Il n'a jamais été prévôt, mais prieur de Saint-Firmin. Ce titre seul aurait dû mettre les historiens en garde: jamais un prévôt de Maguelone n'a été prieur de Saint-Firmin; à cette époque, les prévôts étaient prieurs de Saint-Denis, dont les revenus classaient ce prieuré au second, et même au troisième rang.

(2) Jean de la Coste a occupé, pendant plus de trente ans, la prévôté de Maguelone. Ce personnage mériterait d'être plus connu. Nul doute qu'il ne fut prévòt en 1172, et n'ait succédé à Marqués de Soubeyras. Il dut mourir vers 1496.

(3) Jean Manelli succéda, comme prévôt, à Jean de la Coste, très probablement en 1496. A quelle époque mourut-il? Nous ne pouvons préciser, ayant fait encore peu de recherches sur l'épiscopat de Guillaume Pellicier I; mais ce prévôt aurait vécu assez avant dans le cours du XVI° siècle.

(6) Claude Montels dut mourir en 1527 (Voir note suivante).

(6) L'élection de Michel de Sarrat fut contestée, et il eut même un concurrent dans Balthazar de Blandiac, clerc du diocèse de Nimes, qui fut ommé prévôt commendataire par Clément VII, par une bulle du 8 juillet 1830, et, pour ce motif, nous ne faisons pas figurer ce Balthazar dans la liste prévõtale. La bulle nous apprend que Claude Montels avait succédé à Jean Manelli, et Michel de Sarrat à Claude, vers 1527.

XXXIV SOURCES DU BULLAIRE DE L'ÉGLISE DE MAGUELONE
BÉATRIX, fille du précédent; épouse en premières noces Bérenger-Raimond, comte

de Provence (Bérenger II de Melgueil), en secondes noces Bernard Pelet,
seigneur d'Alais (Bernard V de Melgueil). Du premier mariage naquit
Raimond Bérenger II (Raimond III de Melgueil); du second, Ermessens et
Bertrand: celui-ci est déshérité en faveur de sa seur, qui épouse, en 1172,
le fils de Raimond V, comte de Toulouse. Dès lors le comté passe dans cette

famille. RAIMOND V, comte de Toulouse (Raimond IV de Melgueil), 1172-1194. RAIMOND VI, comte de Toulouse (Raimond V de Melgueil), 1194-1211.

Le comté est confisqué, et inféodé aux évèques de Maguelone, dans la personne de Guillaume d'Autignac, premier évèque-comte en 1215.

Seigneurs de Montpellier contemporains des faits rapportés dans le Bullaire

de l'Eglise de Maguelone

(d'après GERMAIN)

[ocr errors]

GUILLEM III, époux de Béliarde (1025(?)-1058).
GUILLEM IV, époux d'Ermengarde (1058-1068).
GUILLEM V, époux d'Ermessens (1068-1121).
GUILLEM VI, époux de Sybille (1121-1149).
GUILLEM VII, époux de Mathilde (1149-1172).
GUILLEM VIII (1172-1202), épouse en premières noces Eudoxie Comnène dont il a

une fille, Marie ; en deuxièmes noces gnès de Castille , de qui il a huit

enfants, dont le suivant. GUILLEM IX (1202-1203) (?), qui est chassé au profit de sa seur. MARIE DE MONTPELLIER (1204-1213), qui épouse Pierre II et transporte la seigneurie

de Montpellier dans la famille d'Aragon. Jacques Jer LE CONQUÉRANT (1213-1276). JACQUES III, roi de Majorque (JACQUES II pour Montpellier) (1276-1311).

BULLAIRE

DE

L'ÉGLISE DE MAGUELONE

1030-1216

1-I. -- 1030-1032

Jean XIX encourage Arnaud, évêque de Maguelone, à relever la cathédrale,

et accorde des privilèges.

Johannes (1) episcopus, servus servorum Dei, omnibus bona (1) facientibus in Ecclesia Magalonensi, ad honorem apostolorum principis Petri et doctoris gentium Pauli dedicata et dedicanda, salutem carissimam ( cum benedictione apostolica et absolutione.

Supradictam (*) Magalonensem Ecclesiam, peccatis exigentibus, ad nichilum (*) redactam audivimus ; unde valde dolemus, quia (6) Ecclesiarum desolatio Christianorum detrimentum esse dignoscitur.

Ob hoc quidem, tam Ecclesie supradicte, quam et omnibus circumcirca degentibus (') suggerere (R) volumus (0) Christianis , ut in restauratione

[blocks in formation]
« AnteriorContinuar »