Imágenes de páginas
PDF
EPUB

suit. CHARLES par la grace de Dieu, Roy de France. A nostre amé & real Conseiller et President en nostre cour de parlement a Paris, Maistre René Baillet seigneur de Sceaulx salut & dilection. Nous ayant nostre tres cher et tres amé bon frere le Roy Catholique des Espagnes par son embassadeur resident pres de Nous, faict entendre le desir qu'il a de recouurer le corps de Sainct Eugene, qui repose en l'eglise Sainct Denis en France, pour mettre en l'eglise de Tolede de laquelle est patron ledict Sainct Eugene, qui en estoit jadis Archeuesque. Et voulans bien l'acommoder & gratifier, non seulemt de cela, mais aussi en plus grandes choses, comme le requiert la bonne amitié & aliance d'entre nous. Nous luy auons pour ce respect et consideration accordé ledict reliquaire. Vous mandant & commettant par ces presentes! que appellez auec vous deux Conseillers de nostredicte cour de parlement, & le vicaire de l'Euesque de Paris vous transporter par ensemble, audict lieu Sainct Denis en France & la appeller l'Abbé ou son vicaire, et les religieux de ladicte Abbaié, apres leur auoir faict entendre la gratification dont nous voulons en cest endroict vser enuers nostredict bon frere, & retirer d'euls certification pour-ce requisse, vous faire deliurer, prandre et recouurer de leurs mains, toutes les reliques dudict corps Sainct Eugene, lesquelles tirées de la chasse ou elles sont, faictes honnestement et reuerenment enueloper et mettre en vne malle de clisse que: vous ferez bailler & deliurer au porteur des presentes. Auquel vous deliurerez vostre proces verbal que sur ce ferez & dresserez, pour iceluy nous rapporter. Et baillerez ausdicts Abbé et religieux suffisante descharge de la deliurance qu'ilz en auront, ainsi que dict est, faicte. Et pour-ce que nous le voulons aussi accom-moder de la chasse en laquelle repose ledict corps Sainct. Nous vous mandons que appellez gens a ce cognoissans, vous faciez faire prisée & estimation de la garniture, aornements et estoffe d'icelle, soit d'or, d'argent, ou pierreries, faissant retirer ladicte chasse & estoffes en lieu seur, afin d'en estre, cy apres, par nous ordonné, ce que verrons estre a faire, dont, ensemble des outres chosses dessus declarées, ferez autre proces verbal, contenant la valeur de ladicte chasse, que nous enuoyrez, signé de vos mains. Afin que nous puissions sçauoir au vray ce que aurez sur-ce faict

et executé. De ce faire vous donnons pouuoir, authorité, commission, & mandement especial. Promettant en bonne foy, et parole de Roy, par ces presentes, signées de nostre main auoir agreable, et ratifier quand besoin sera, tout ce que aurez faict en l'effect et execution d'icelles. Et vous en acquilter et descharger pour l'auenir, par tout ou besoin sera. Donné a Tholouze, le sixieme iour de Feburier, l'an de grace, mil cing cens soixante cinq. Et de nostre regne le cinquiesme, signées CHARLES et au dessoubz. Par le Roy, Delaubespine, et scellées en cire iaune du grand séel dudict sieur. Monsieur le President, pour gratifier le Roy Catho. lique de la requeste qu'il ma faicte, j'ay faict expedier la commission que ie vous enuoie. A l'execution de laquelle ie vous pry vaquer le plus promptement & diligenment que faire ce poura, sans que la chosse passe en aucune longueur, et m'aduertir incontinent de tout ce que vous aurez faict. Priant Dieu, mons' le President, vous auoir en sa garde. Escrit a Tholouze, le huict iour de Feburier, mil cinq cens soixante cinq, signées CHARLES, et plus bas soubsignées Delaubespine, & suscrites. A Monsieur de Sceaux Conseiller en mon conseil priué, et President en ma cour de parlement de Paris. Suiuant lesquelles, en obtemperant au bon vouloir et commandement dudict sieur Roy, auons appellé auec nous, maistres Adrian du drac, et Philbert de Dyou, conseillers dudict sieur en la dicte cour de parlement. Et pour executer le contenu esdictes lettres. Le dimanche vingtcingiesme iour des mois et au dessusdictz , Nous sonmes transportez en la compagnée desdictz du drac et de Dyou, de ceste ville de Paris, en ladicte ville de Sainct Denis en France. Auquel lieu arrivez serions ensemblement alez en l'eglise abbatiale de Monsieur Sainct Denis, ou se seroit trouuée ledict maistre Anthoine de Ribera porteur desdictes lettres de commission et en sa presence auions faict entendre a frere Jehan Chambellan prestre religieux de l'ordre Mons' Sainct Benoist, et grand prieur de l'abbaye dudict Sainct Denis, le contenu desdictes lettres patentes, et volunté dudict sieur, declarée en icelles. Lequel pour y satisfaire et obeir, et au pouuoir a nous donné, auroit a l'instent faict assembler au lieu capitulaire de la dicte Abbaye, tous les religieux d'icelle, lesquelz auroient ensemblément delibéré sur le contenu desdictes lettres par nous a eulx a ceste fin delaissées. Et apres aduis sur.ce pris, nous auroient mander audict lieu capitulaire, ou nous auroient faict response par la voix & organe d'iceluy grand prieur. Que pour l'absence de monsieur le Cardinal de Lorraine, Abbé de ladicte abbaye Sainct Denis, ilz ne pouuoient faire deliurance aucune des reliques du corps de monsieur Sainct Eugene, martyr & disciple de monsieur Sainct Denis, sans auoir la permission et consentement dudict seigneur Cardinal leur Abbé et superieur, estans de leur part bien prestz d'obeyr a la volunte dudict sieur Roy, comme ses tres humbles & tres obéissans seruiteurs et subiectz. Nous requerans auoir copie desdictes lettres pattentes, & delay competent pour en aduertir ledict seigneur Cardinal de Lorraine, ce que leur aurions octroyé, comme iuste & raisonnable, et neanmoins par laduis et conseil desdictz Dudrac & Dedyou, et en la presence dudict maistre Anthoine de Ribera (ce requerant) aurions faict descendre la chasse des reliques dudict Sainct Eugene, estant au dessus del autel de la chapelle dediée & consacrée en ladicte eglise Monsieur Sainct Denis, audict Sainct Eugene. Et par ledict grand prieur, & grand nombre des religieux d'icelle abbaye, vestuz de leurs aulbes blanches, auec bonne quantité de torches et cierges alumez, aurions faict porter honorablement et deuotement ladicte chasse iusques au tressor d'icelle abbaye, ou les principaux ioyaulx et reliques d'icelle, sont gardées, en grand seureté. Et aps auoir faict visiter ladicte chasse, et trouué que le coffret d'icelle ou estoient lesdictes reliques dudict corps Sainct Eugene, estoit rompu & fraxé, pour le long temps qu'il estoit en ce lieu. Aurions commandé faire autre coffret de bois, pour plus seurement metre & conseruer lesdictes reliques, iusques a ce qu'elles fussent baillées et deliurées. Lesquelles deuotement et reueremment remises par ledict grand prieur dedans ledict coffret de bois, auec tous les sangdalles & autres aornemens de soye, dont elles estoient enuelopées. En la presence dudict de Ribera aurions faict fermer & clorre a cloudz ledict coffret. Et sur iceluy, faict mettre et apposer aucuns placquars de cire et parchemyn marquez de noz seigns & cachetz. Et ce faict, iceluy coffret faict meltre et enfermer dans l'une des armaires dudict tresor, iusques a ce que la volunté et consentement dudict seigneur Cardinal entenduz, y fust par nous pourueu. Et le sabmedy dernier iour du mois de Mars ensuiuant, aduertiz dù vouloir et consentement dudict Seigneur Cardinal de Lorraine, abbé dudict Sainct Denis. Et suiuant lesds lettres patentes. Nous serions, auec lesdictz Dudrac & de Dyou, transportez pardeuers Reuverend pere en Dieu, messire Guillaume Viole, Euesque de Paris, auquel en la presence dudict maistre Anthoine de Ribera, aurions faict entendre le contenu desdictes lettres patentes. Et que suiuant icelles il luy pleut se transporter auec nous audict lieu de Sainct Denis, pour faire bailler & deliurer lesdictes reliques du corps Sainct Eugene, en la forme et maniere contenue par lesdictes lettres patentes. Lequel Sieur Eucsque nous auroit declaré, que pour les empeschemens et occupations necessaires en son eglise Cathedrale en ce temps present de Caresme, il ne pouuoit y aler en personne, mais que voluntiers, & de bonne affection, il y enuoiroit ses vicaire ou commis suiuant lesdictes lettres, lesquelz se chargeroient desdictes reliques pour les transporter et mettre au thesaur des reliques Sainctes de ladicte eglisc de Paris, iusques a ce que ledict maistre Anthoine de Ribera les voulust receuoir, pour les faire porter seurement en ladicte ville et eglise de Tholede. Ce que auroit esté trouué raisonnable, et consenti par ledict Ribera. Et suiuant icelle deliberation et aduis pris ensemblement. Le dimanche premier iour du mois d'Auril ensuiuant au desusdict serions tous ensemblement alez de Paris, en ladicte ville de Saint Denis en France, ou se seroient pareillement trouuez maistres Iehan Aleaume docteur en la faculté de Theologie en Paris, chanoine & penitencier de ladicte eglise de Paris, et Jaques Quetier, official et vicaire dudict sieur Euesque de Paris. Auquel lieu en la pūce dudict maistre Anthoine de Ribera, & du Sr. Iehan Gaspard Barquin, docteur es droictz, & bonne partie des principaulx officiers & religieux de ladicte Albaie monsieur Sainct Denis, ausquelz aurions faict entendre les causes de nostre venue, pour entierement paracheuer l'execution de nostre commission. Lesquelz religieux par la voix & organe de frere lehan de maubuissons soubprieur dicelle Abbaye, pour l'absence & maladie dudict grand Prieur, Nous auroient faict response, auoir sceu le vouloir i consentement dudict sieur

Cardinal de Lorraine leur Abbé & superieur, qui leur auroit mandé estre content, pour son regard que en chose si iuste, saincte & religieuse le Roy d'Espagne catholique fust honoré et accommodé de ce qu'il ausit desir & affection recouurer. Et nean. moins nous auroit au nom desd. abbé religieux, prieur et couueni d'icelle Abbaye Sainct Denis, presenté vn escrit, contenant leurs remonstrances, qui auroit esté leu en la presence de tous les dessusdictz. Lequel ilz nous auroient requis estre inseré en ce present nostre proces verbal. Ce que leur aurions octroie, duquel la teneur ensuit. Remonstrent les Abbé, religieux, prieur et couuent de l'abbaye monsieur Sainct Denis en France. Que par ordonnance d'icelle abbaye, il est dict, que en chacune chapelle d'icelle il y doibt auoir vn corps Sainct auec sa chasse. Et que transportant le corps et chasse monsieur Sainct Eugene, ce seroit y contreuenir & faire vne diformité en l'eglise de ladicte Abbaye, d'autant que en la chapelle ou estoit & reposoit le sainct corps dudict Sainct Eugene, il n'y en aura plus, s'il ne plaist au Roy & a la Royne moienner enuers le Roy Catholique, que prenant ledict corps sainct, il en donne quelqu'n de ceux qu'il a en ses pais, pour le mettre au lieu dudict Sainct Eugene. Ce faict assistez comme desus desdictz Dudrac & Dedyou, et en la presence et du consentement desdictz soubprieur et autres Religieux dudict Saint Denis, cy apres nommez, ensemble desdictz penitencier et official vicaires dudict Sieur Euesque de Paris, et pareillement dudz maistre Anthoine de Ribera, auroit deuotement, et en la plus grande solemnité & ceremonies que faire ce peut en tel cas, esté tire des armaires dudict Thesaur de ladicte Abbaye Sainct Denis, le coffret desdictes reliques monsieur Sainct Eugene, et iceluy ouuert, et auant que a riens toucher et manier desdictes reliques, aurions suiuant la requeste a nous faicte par ledict maistre Anthoine de Ribera faict faire le serment ausdictz soubprieur & religieux de ladicte Abbaye Sainct Denis y estans presens et assistans. A scauoir, freres Iehan de Maubuisson soub. prieur, Pierre pichonnat chantre & commandeur, Francois Valletot tiers prieur et courtelier, Jacques le bossu quart prieur et pannetier, Jacques boursier Thesaurier, Hierosme chambellan, prieur de Sainct Denis destrée, Menault de Hidrecan preuost de

« AnteriorContinuar »