Chroniques, Volumen37

Portada
Verdière, 1826
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página cxxxv - Mars (nouv. style) l'hclippc, par la grace de Dieu, duc de Bourgoingne, de Lothier, de Brabant et de Lembourg, conte de Flandres, d'Artois, de Bourgoingne, palatin de Haynnau, de Hollande, de Zellande et de Namur, marquis du saint Empire, seigneur de Frise, de Salins et de Malines...
Página li - ... cuns avecq bien peu d'argent ne habillements de » guerre , et à pied ; et tirèrent touts vers Rome ; et » disoit-on que des pays du duc en estoient partis » grand nombre, et bien jusques au nombre de » vingt mille ou plus. Pareillement des autres pays » chrestiens , se croisèrent tant de gens sans chief » ne sans conduite , de touts royaumes , qu'il me » fust dit ( c'est Du Clerq qui parle ) par un doc...
Página lxvii - Après ces choses faites, ledaulphinremerchia » le duc et osta son chapel tout jus de la teste; le » duc ce voyant , se meit à ung genou et ne se vol» lut lever jusques à ce que le dauphin eust remis » son chapeau sur la teste 3. » Dans ces mêmes manuscrits sont représentés des gens de la cour coiffés d'un bonnet ou casquette avec un épi, les cheveux i.
Página clii - Je n'ai point naturellement l'esprit désapprobateur. Platon remerciait le ciel de ce qu'il était né du temps de Socrate ; et moi, je lui rends grâces de ce qu'il m'a fait naître dans le gouvernement où je vis, et de ce qu'il a voulu que j'obéisse à ceux qu'il m'a fait aimer.
Página xciv - ... ce jour la ville de Lille estoit tenue une des villes du royaume où il y avoit plus de riches gens , de richesses et de grandeur; et y avoit grand peuple , hommes et femmes moult...
Página cxxx - XVIII san (v. n° IF^ figures sans quoi li livres ne poiroit estre legierement entendus, ki est divisez en III parties. Le dernier livre mérite une attention paticulière ; l'auteur, qui vivait dans le treizième siècle , traite du ciel et de la terre , de Dieu et de l'homme , de la géographie , de l'astronomie , de l'histoire naturelle , et autres sciences connues de son temps, qu'il divise en sept branches , comme Martianus Capella l'avait fait au septième siècle, Alcuin au huitième. « Un...
Página xlviii - Clercq dit seulement que le duc envoya à cette expédition deux mille combattants, mais peut-être compte-t-il par lances , et alors son calcul reviendrait à celui de la Marche , ce qui n'est pas vraisemblable , puisqu'il dit expressément plus tard, que des deux mille combattants, la contagion en emporta quatre ou cinq cents2.
Página xiii - Grand besognew en négociations et en rompements de foi , après avoir négocié pour s'agrandir, dit un homme d'esprit, il trompa parce qu'il avait négocié; il tua, parce qu'il avait trompé , et le plus familier de tous les rois en devint le plus sombre.
Página vii - ... désordres que tolérait la facilité de Philippe, et les horribles excès commis par l'avidité de ses courtisans. Le caractère du duc de Bourgogne et de son fils, celui de Louis XI, ne sont point tracés expressément; mais Du Clercq fournit des couleurs précieuses pour cette peinture. En le lisant avec une curieuse attention, on recueille chez lui une foule de détails de mœurs que rejette l'historien proprement dit, quoiqu'ils donnent de l'individualité , et ce qu'on appelle de la couleur,...
Página 56 - Sainte-Treille , à peu de gens , jusques à ce que l'heure fust passée. A laquelle journée les Anglois ne comparurent point; ains rendirent la ville, leurs corps et biens saufs ; lesquels estoient deux cens combattants, dont estoit capitaine ung nommé Mathago...

Información bibliográfica