Imágenes de páginas
PDF
EPUB

ger le sort de ceux qu'on aime, quand on est bien décidé à le faire; si faible et si obscur qu'on soit, on peut obtenir de la miséricorde d'un ennemi qu'il vous tue ou qu'il vous enchaîne. Ils veulent faire des martyrs, dit-on: Dieu soit loué! notre cause est gagnée devant le tribunal de la postérité. Bonjour, mon frère Frantz; soyons gais; ce ne sont plus des temps de désolation que ceux où l'on peut se dévouer pour quelqu'un et mourir pour quelque chose. Que peut-on nous ôter, nous qui n'avons jamais rien demandé au monde? Avons-nous quelque ambition folle dont il faudra guérir, quelque soif avide dont il faudra mourir? Malheureux sont ceux qui possèdent; ils ne pourront jamais rien sur ceux qui s'abstiennent. Nous ôtera-t-on les uns aux autres ? pourra-t-on nous empêcher de vivre pour nos frères et de mourir avec eux ?............

[ocr errors]

Pendant que j'étais dehors, mon ami et mon hôte de la maison déserte est revenu dé la campagne. Il a fait faucher l'herbe de la cour, il a fait tailler la vigne; les fenêtres sont ouvertes, le jour et les mouches entrent dans les chambres; la maison est rangée selon lui, selon moi elle est ravagée. Ces mutilations, ce vandalisme, sont-ils un présage de ce qui va se passer en France ? allons-y voir; je pars. Où iraije? je ne sais; là où quelqu'un des nôtres aura besoin de celui qui n'a besoin de personne, si ce n'est de Dieu! Je reçois de vos nouvelles par un lettre de Puzzi : vous avez un piano en nacre de perle, vous en jouez auprès de la fenêtre, vis-àvis le lac, vis-à-vis les neiges sublimes du Mont-Blanc. Frantz, cela est beau et bien ; c'est une vie noble et pure que la vôtre; mais si nos saints son persécutés, vous quitterez le lac, et le glacier, et le piano de nacre, comme je quitte Lavater, les pampres verts et la maison déserte, et vous prendez le bâton du voyageur et le sac du pélerin, comme je le fais maintenant en vous embrassant, en vous disant adieu, frère, et à revoir

GEORGE SAND.

TABLE DES MATIÈRES

CONTENUES DANS LE DEUXIEME VOLUME DE LA QUATRIÈME ANNÉE

DE LA

REVUE UNIVERSELLE.

POLITIQUE. HISTOIRE. INDUSTRIE.

Histoire des pirates et de la piraterie, dans les temps anciens,
au moyen-âge et dans les temps modernes. (Naval and mili-
tary magazine.)

De la démocratie américaine, par F. de Corcelles.
Portraits de Rome à différens âges (1re partie), par J. J. Ampère.
Du progrès du libéralisme et de la réforme des lois en Angle-
terre. (New philosophical transactions.)

Page.

1

14

30

57

Portraits de Rome à différens åges. Seconde partie. (1600-1830). 143
Le parlement anglais en 1835, par Andrew O'Donnor.

139

Le parlement anglais, par Andrew O'Donnor.

217

De la réaction contre les idées, par Lerminier.

239

Des partis et des écoles politiques, depuis 1830, par Louis de
Carné.

248

Des procès d'état et des condamnations politiques en Angle-
terre. (Quarterly Review.)

421

Passages des Andes en Angleterre, par Th. Pavie.

341

Tallémant des Réaux, sa vie et ses mémoires, par Monmerqué,

352

SCIENCES. DOCTRINES.

Erasme, par Nisard.

151

Sur l'homme et le développement de ses facultés, par A. Que-
telet, secrétaire de l'académie royale de Bruxelles.

373

LITTÉRATURE. BEAUX-ARTS.

Mattéa, par George Sand.

74

Profits des hommes de lettres dans les XVIe et XVIIe siècles.
William Cobbett.

107

110

Les arts en Hollande, par Alphonse Royer.

181

De la littérature dans l'Amérique du Nord, par Philarète Chasles.

197

[blocks in formation]

Les chants du Crépuscule, poésies de M. Victor Hugo; par
Sainte-Beuve.

391

Lettres d'un voyageur, par George Sand.

407

PIN DE LA TABle du deuxieme volume de la quatrième AnnÈR.

[ocr errors][merged small]
« AnteriorContinuar »