Histoire de Bar-sur-Aube

Portada
chez l'Auteur, 1851 - 334 páginas
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 120 - France jusqu'au temps des fiefs, commença avec cette nouvelle seigneurie ; en sorle que ce fut la possession des terres qui fit les nobles, parce qu'elle leur donna des espèces de sujets nommés vassaux , qui s'en donnèrent à leur tour par des...
Página 293 - Louis , par la grâce de Dieu , roi de France et de Navarre : à nos amés et féaux conseillers les gens tenant notre cour de parlement à Paris , salut.
Página 280 - Nostrae constitutionis,prdinationis, limitationis, suppressions, derogationis, voluntatis infringere, vel ei ausu temerario contraire. Si quis autem hoc attentare praesumpserit, indignationem Omnipotentis Dei et Beatorum Petri et Pauli Apostolorum ejus, se noverit incursurum. Datum Romae apud S. Petrum anno incarnationis Dominicae Millesimo Octingentesimo Sexagesimo Nono, Quarto Idus Octobris Pontificatus nostri anno vigesimo quarto.
Página 147 - Chacun pleure sa terre et son pays , Quand il se part de ses joyeux amis ; Mais il n'est nul congé , quoiqu'on en die , Si douloureux que d'ami et d'amie.
Página 295 - ... cessant et faisant cesser tous troubles et empêchements , et nonobstant toutes choses à ce contraires : car tel est notre plaisir. Et, afin que ce soit chose ferme et stable à toujours , nous y avons fait mettre notre scel.
Página 295 - Paris, même en celles des chevaliers dudit Ordre, leurs agents, commis et fermiers ou autres qui jouissaient desdits biens et revenus avant l'édit...
Página 295 - Macé, ci-devant greffier de la chambre royale aux archives de l'Ordre de SaintLazare, et entre les mains des commis et préposés par...
Página 281 - Marcialis salutem et apostolicam benedictionem. Justis petentium desideriis dignum est nos facilem prebere consensum et vota que a rationis tramite non discordant, effectu prosequente complere.
Página 282 - Testes autem qui fuerint nominati, si se gratia, odio vel timore subtraxerint, censura simili appellatione cessante compellas veritati testimonium perhibere. Datum Anagnie, XV.
Página 149 - Philippe, premier né du roi de France, par la grâce de Dieu roi de Navarre, comte palatin de Champagne et de Brie, à tous ceux qui ces présentes lettres verront salut.

Información bibliográfica