Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Libros Libros
" On veut me livrer à mes ennemis ! » et en frappant ses amis aussi bien que les premiers venus. Tout le monde fuyait devant lui comme devant la foudre. Pendant cet accès de fureur, le roi tua quatre hommes, entre autres un fameux chevalier de Gascogne,... "
Chronique du religieux de Saint-Denys: contenant le règne de Charles VI, de ... - Página 21
por Michel Pintoin - 1840
Vista completa - Acerca de este libro

La province du Maine: feuille hebdomadaire, religieuse, littéraire et ...

1845
..., on l'attacha sur un charriot et on le ramena au Mans, pour lui faire prendre un peu de repos, bes forces étaient tellement épuisées, qu'il resta...commença à se refroidir ¡ la poitrine seule conservait un reste de chaleur et de vie, qu'on distinguait i peine aux légers battements de son cœur ; les...
Vista completa - Acerca de este libro

Revue des deux mondes

1910 - 978 páginas
...chariot et on le ramena au Mans pour lui faire prendre un peu de repos. Ses forces étaient telle ment épuisées qu'il resta deux jours sans connaissance...et de vie, qu'on distinguait à peine aux légers battemens de son cœur; les médecins mêmes déclaraient que le Roi allait mourir. » Froissart a...
Vista completa - Acerca de este libro

Pathologie de l'imagination et de l'émotivité

Ernest Dupré - 1925 - 518 páginas
...chevalier de Gascogne, nommé de Polignac, qui était bâtard. Il aurait causé de plus grands matheurs encore, si son épée ne se fût brisée. Alors on...aux légers battements de son cœur; les médecins mêmes déclaraient que le Roi allait mourir. » Froissart a donné du même événement une description...
Vista completa - Acerca de este libro

Revue des deux mondes, Volumen60

François Buloz, Charles Buloz, Ferdinand Brunetière, Francis Charmes, René Doumic, André Chaumeix - 1910 - 1012 páginas
...autres un fameux chevalier de Gascogne, nommé de Polignac, qui était bâtard. Il aurait causé do plus grands malheurs encore, si son épée ne se fût...et de vie, qu'on distinguait à peine aux légers battemens de son cœur; les médecins mêmes déclaraient .que le Roi allait mourir. » Froissart a...
Vista completa - Acerca de este libro




  1. Mi biblioteca
  2. Ayuda
  3. Búsqueda avanzada de libros
  4. Descargar EPUB
  5. Descargar PDF