La Correspondance littéraire: critique, beaux-arts, érudition, Volumen5

Portada
A. Durand, 1860

Dentro del libro

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 229 - Paris change, mais rien dans ma mélancolie N'a bougé! palais neufs, échafaudages, blocs, Vieux faubourgs, tout pour moi devient allégorie, Et mes chers souvenirs sont plus lourds que des rocs.
Página 365 - Usage : c'est la façon de parler de la plus saine partie de la Cour, conformément à la façon d'écrire de la plus saine partie des Auteurs du temps.
Página 229 - Piétinant dans la boue, et cherchant, l'œil hagard, Les cocotiers absents de la superbe Afrique Derrière la muraille immense du brouillard ; A quiconque a perdu ce qui ne se retrouve Jamais, jamais ! à ceux qui s'abreuvent de pleurs Et tettent la Douleur comme une bonne louve ! Aux maigres orphelins séchant comme des fleurs ! Ainsi dans la forêt où mon esprit s'exile Un vieux Souvenir sonne à plein souffle du cor ! Je pense aux matelots oubliés dans une île, Aux captifs, aux vaincus !......
Página 261 - Le prix biennal de vingt mille francs, institué par notre décret du 1 1 août 1859, sera attribué tour à tour, à partir de 1861, à l'œuvre ou à la découverte la plus propre à honorer ou à servir le pays , qui se sera produite pendant les dix dernières années dans l'ordre spécial des travaux que représente chacune des cinq académies de l'Institut impérial de France.
Página 160 - D'altération en altération, la philosophie du lycée se réduit à ceci : Négation du surnaturel, des miracles, des anges, des démons, de l'intervention divine ; explication des religions et des croyances morales par l'imposture.
Página 141 - ... l'homme par rapport aux autres animaux, d'être le seul à avoir le sentiment du bien et du mal, du juste et de l'injuste, et des autres notions morales, et c'est la communauté de ces sentiments qui engendre famille et cité.
Página 171 - Voilà, mon fils, dit-il au Dauphin en lui présentant le duc, « voilà l'homme que j'ai choisi pour avoir soin de votre éducation : « je n'ai pas cru pouvoir rien faire de meilleur pour vous et pour « mon royaume. Si vous suivez ses instructions et ses exemples, vous « serez tel que je vous désire ; si vous n'en profitez pas , vous serez « moins excusable que la plupart des princes dont on néglige ordinai...
Página 71 - ... second ordre bien entendu , car ceux de premier ordre , tels que Montesquieu, Voltaire, Rousseau, auraient été trop compromettants pour un prince du sang, avait donné dans la philosophie, même dans la révolution, puis les mécomptes venus, sans se repentir comme M. le comte d'Artois, avait en philosophie conservé des opinions peu religieuses , en politique des opinions sages , et quand son frèr.e se jetait dans les exagérations et les intrigues de l'émigration , avait évité les premières...
Página 272 - Il ya près de trois semaines que j'ai reçu la lettre que vous avez eu la bonté de m'écrire, et je n'y ai pas répondu encore.
Página 307 - Désirant non-seulement que la France conserve la supériorité qu'elle a acquise dans les sciences et dans les arts , mais encore que le siècle qui commence l'emporte sur ceux qui l'ont précédé...

Información bibliográfica