Bulletins de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique

Portada
M. Hayez, 1870
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Contenido


Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 356 - La réponse est qu'elle doit être cherchée dans la nature idéale de la créature autant que cette nature est renfermée dans les vérités éternelles qui sont dans l'entendement de Dieu, indépendamment de sa volonté. Car il faut considérer qu'il ya une imperfection originale dans la créature avant le péché, parce que la créature est limitée essentiellement ; d'où vient qu'elle ne saurait tout savoir, et qu'elle se peut tromper et faire d'autres fautes.
Página 151 - Académie impériale des sciences, belles-lettres et arts de Rouen. Société libre d'émulation , du commerce et de l'industrie de la Seine-Inférieure, à Rouen. Société centrale d'agriculture du département de la Seine-Inférieure , a Rouen.
Página 356 - On peut prendre le mal métaphysiquement , physiquement et moralement. Le mal métaphysique consiste dans la simple imperfection, le mal physique dans la souffrance, et le mal moral dans le péché.
Página 357 - Vous ne connaissez le monde que depuis trois jours , vous n'y voyez guère plus loin que votre nez, et vous y trouvez à redire. Attendez à le connaître davantage, et y considérez surtout les parties qui présentent un tout complet (comme font les corps organiques) ; et vous y trouverez un artifice et une beauté qui va au delà de l'imagination. Tirons-en des conséquences...
Página 231 - ... fois la colère des dieux et le mépris de ses concitoyens. « La libéralité est » utile, dit Hésiode, mais la rapine est funeste et ne cause » que la mort... Celui qui, fort de son impudence, commet » un larcin, malgré la modicité du profit, sent le remords
Página 197 - Tout en renonçant à l'idée d'appliquer un système historique et chronologique aux événements de la légende grecque, on peut donc, comme l'a dit M. Grote, mettre ces événements à profit comme monuments précieux d'un état de société, de sentiment et d'intelligence, qui doit être le point de départ de toutes les investigations sur les idées et les coutumes de la race hellénique (1). C'est en nous plaçant à ce point de vue, que nous nous sommes demandé quelles étaient les notions...
Página 270 - ... le prix ne pourra leur être accordé. Les ouvrages remis après le terme prescrit , ou ceux dont les auteurs se feront connaître de quelque manière que ce soit, seront exclus du concours. L'Académie croit devoir rappeler aux concurrents que...
Página 227 - J'abandonne ma patrie, où j'ai immolé un citoyen d'une » puissante famille. Ses nombreux frères, ses compa» gnons (1) habitent Argos, féconde en coursiers, et » exercent un grand pouvoir sur les Grecs. Je fuis pour » éviter de leurs mains la mort et la sombre Parque. » Hélas , ma destinée est d'errer désormais parmi les hu
Página 237 - ... sonnes Maudit soit celui qui viole la justice dans la » cause de l'étranger, de la veuve et de l'orphelin. Maudit » soit celui qui reçoit des présents pour répandre le sang » innocent (2)! » A quelle distance ne sont-ils pas dépassés par le législateur mystérieux de l'Inde brahmanique, quand celui-ci, exaltant la mission providentielle du Génie du châtiment, fait ressortir, avec une admirable éloquence, la grandeur du rôle que la justice criminelle est appelée à jouer au milieu...
Página 231 - ... pas usitée de son temps. (1) Odyssée, VIII, 318, 319. (2) Odyssée, VIII , 329 et suiv. Un seul fait se trouve à l'abri de toute contestation; c'est l'existence de coutumes fixes, de règles généralement admises, destinées à garantir les droits de la propriété individuelle. Les accents indignés d'Homère et d'Hésiode, quand ils parlent des magistrats iniques qui jugent avec violence et « torturent le droit », supposent manifestement que les hommes chargés de dispenser la justice...

Información bibliográfica