Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Étienne Baluze

VITAE

PAPARUM AVENIONENSIUM

HOC EST

HISTORIA

PONTIFICUM ROMANORUM

QUI IN GALLIA SEDERUNT
AB ANNO CHRISTI MCCCV USQUE AD ANNUM MCCCXCIV

Stephanus BALUZIUS

TUTELENSIS

MAGNAM PARTEM NUNC PRIMUM EDIDIT, RELIQUAM EMENDAVIT

AD VETERA EXEMPLARIA

NOTAS ADJECIT ET COLLECTIONEM ACTORUM VETERUM

NOUVELLE ÉDITION

REVUE D'APRÈS LES MANUSCRITS ET COMPLÉTÉE DE NOTES CRITIQUES

PAR

G. MOLLAT
Professeur à l'Université de Strasbourg.

TOME 1

PARIS

LIBRAIRIE LETOUZEY ET ANÉ

87, BOULEVARD

RASPAIL, 87

1921

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

Baluze, comme on sait, fit suivre de notes abondantes et précieuses le texte des chroniques, auxquelles il emprunta les Vitae paparum Avenionensium. Ces notes étant, en partie, basées sur les nombreux documents qu'il publia au tome second de son célèbre ouvrage, il m'a paru plus logique d'en entreprendre la réimpression en dernier lieu.

Malgré l'aimable concours que m'ont prêté MM. Ch.-V. Langlois, directeur des Archives nationales, Sæhnée, Coulon, Mirot, je n'ai pas réussi à découvrir toutes les pièces imprimées par Baluze, qui furent puisées dans les archives du roi et de la Chambre des Comptes. Bon nombre, d'ailleurs, ont péri dans l'incendie de la Chambre des Comptes, survenu dans la nuit du 26 au 27 octobre 1737. D'autres, qui existaient dans des dépôts d'archives de province, sont perdues ou sont demeurées introuvables. Par suite, le recueil de Baluze acquiert une grande importance, d'autant plus que ses éditions de textes sont généralement excellentes.

Le grand érudit a cependant eu le tort de restituer souvent des textes, sans prévenir le lecteur, suivant en cela l'exemple de ses contemporains. On peut encore lui adresser un reproche plus grave : c'est de n'avoir pas su dater la correspondance de Clément V et de Philippe le Bel. Victime d'une erreur qui lui est commune la plupart des érudits du xviie et du xvme siècle, Baluze compta les années du pontificat de Clément V à partir de l'élection, c'està-dire depuis le 5 juin 1305, et non à partir du couronnement du pape, qui eut lieu, à Lyon, le 14 novembre suivant. D'autres fois, Baluze a été trompé par les copies qu'on lui adressait ou les formulaires dont il disposait

, comme le fait s'est produit pour certaines lettres de Clément VI.

Ainsi avertis, les érudits qui consulteront la présente édition des Vitae paparum Avenionensium ne s'étonneront pas des différences notables qui existent entre cette seconde édition et la première et qui consistent surtout dans la datation des documents.

avec

a

Paris, le 1er juin 1914.

« AnteriorContinuar »