Imágenes de páginas
PDF
EPUB

LISTE DES COLLABORATEURS.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

MM. BAKÉ DE Comogne (le Vte), archéologne , à fluy.

R. C. BAKHUIZEN VAN DEN BRINK, å Amsterdam.
J. BORGNET, archiviste de la province de, et à Namur.
R. CHALON , président des Bibliophiles belges, à Bruxelles.
C. DE BROE , à Bruxelles.
LÉON DE BURBURE, cornpositeur, à Anvers.
D. De Haerne, membre de la Chambre des Représ., à Courtrai.
Men De Ring, à Strasbourg.
Le Chan. J. J. De Smet, membre de la Comm. royale d'hist., à Gand.
0. DelepieRRE , consul belge, à Londres.
A. Dubois, avocat, à Gand.
Florian FROCHEUR, attaché à la Bibl. de Bourgogne, à Bruxelles.
V. GAILLARD, avocat, à Gand.
GYSELYNCK , à St-Genois (Flandre occidentale).
F. Hachez, à Mons.
H. Helbig, bibliographe, à Liége.
Isid. Hre, agrégé à l'Université de Gand.
ED. Joly, avocat, å Renaix.
J. Ketele, archiviste honoraire de la ville d'Audenarde.
Le Glay, archiviste-général du département du Nord, à Lille.
F. Nève, professeur à l'Université de Louvain.
J. Petit de Roses, à Liége.
M. L. Polain, archiviste de la province de, et à Liége.
Alex. Pinchart, second commis aux Archiv. du royaume,

à Brux,
HENRY RAEPSAET, avocat, à Audenarıle.
J. E. G. Roulez, professeur à l'Université de Gand.
A. SCHAEPKENS , à Bruxelles.
A. Scuares, cons. du Musée d'antiq., "l'armur. et d'artill., à Brux.
DÉSIRÉ TOIlliez , ingénicur, à Jernmapes.
Pr. Van Duyse, archiviste de la ville de Gand.
C. VERVIER, président de la Commission des Monuments, à Gand.
D. J. VAN DER Meersch , docteur en médecine, à Audenarde.
L. A. WARNKOENIG, professeur à l'Université de Tübingue.
M. Wolters, ingénieur en chef de la Flandre Orientale , à Gand.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[graphic][ocr errors][merged small]

Joyeuse Entrée

DB

L'EMPEREUR MAXIMILIEN I A GAND, EN 1508.

(DESCRIPTION D'UN LIVRE PERDU).

Rien ne demeure, tout s'use , tout s'éteint.

MASSILLON.

1.

Chez toutes les nations, les grandes et imposantes solen-' nités publiques laissent dans les esprits un souvenir impérissable de l'acte important qu'elles sont appelées à perpéluer. C'est à l'aide du prestige que ces spectacles pompeus exercent toujours sur l'imagination des peuples, que l'on parvient à graver dans leur mémoire les événements les plus saillants de leurs annales. Ainsi, de tous les temps nous avons vu qu'une bataille gagnée, une ville rendue, un traité de paix conclu ou un avénement au trône, ont été célébrés par des fêtes brillantes dont le souvenir a parfois traversé les siècles.

Dans quelques pays et notamment dans les Pays-Bas, on tenait à conserver religieusement ces souvenirs nationaux, et pour mieux les garantir contre les ravages du temps, on les rappela sur des médailles commémoratives que l'on rencontre aujourd'hui dans les principaux cabinets de l’Europe. Au XVIe siècle, les premiers graveurs des Pays-Bas

[ocr errors]

cxercèrent leur burin à reproduire dans toute leur vérité, les scènes de réjouissances publiques qui eurent lieu à l'occasion de l'inauguration des princes, tandis que les écrivains les plus célèbres en donnèrent la description en vers ou en prose dans des ouvrages imprimés avec tout le luxe typographique de cette époque. Parmi les documents de ce genre que l'on possède encore, on cite comme le plus ancien, l'Entrée triomphale de l'archiduc Charles à Bruges en 1515; il est intitulé : La triumphante et solemnelle entrée faicte sur le nouvel et joyeux advénement de trèshault, trèspuissant et trèsexcellent prince monsieur Charles, prince des Hespaignes, archiduc d'Austrice, duc de Bourgogne, comte de Flandres, etc. en la ville de Bruges

l'an 1515 le 18° jour d'aporil apres Pasques, rédigée en escript par maistre Remy du Puys, son trèshumble indiciaire et historiographe. Gilles de Courmont (Paris, 1515). Ce livre contient trente-neuf feuillets, la plupart enrichis de planches en bois. Après cet ouvrage, véritable curiosité bibliographique qui manque dans les plus riches bibliothèques des Pays-Bas (1), vient un autre livre aussi rare quoique postérieur en date; il est rédigé en flamand et a pour titre : Declaratie vander triumphe bewezen den hooghe gheboren prince dan Spaengnien, Philps, des keisers Chaerles van Oostenryk zone, binnen der stad van Ghendt in Vlaender, den xiii july anno M. D. XLIX. Gbend, Cornelius Manilius, 1549.

Pendant le XVI° siècle, plusieurs opuscules du même genre furent encore édités, et parmi ceux-ci nous citerons : De beschryvinghe van het ghene dat vertoocht wierdt ter incomste vanden prince van Orangien binnen der stede van Ghendt den 29 decembris 1577, van nieuws ver

(1) Bibliotheca Hulthemiana, no 27574.

« AnteriorContinuar »